Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 25 mai |
Sainte Madeleine-Sophie Barat
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

La nouvelle vie des rescapés du crash de l’équipe de Chapecoense

FBL-RECOPA-CHAPECOENSE-SURVIVORS

JOAQUIN SARMIENTO / AFP

Alan Rushell (L) and Helio Neto, Brazilian players who survived the air crash in which most of the Chapocoense football team died in Colombia last November, visit the spot of the accident near la Union, Antioquia, on May 9, 2017, a day before their final match against Colombian team Atletico Nacional for the Recopa Sudamericana. / AFP PHOTO / Joaquin Sarmiento

Arthur Herlin - Agence I.Media - publié le 28/11/17

Depuis le tragique accident d’avion qui a emporté tous leur coéquipiers, les trois joueurs survivants se sont rapprochés de Dieu et témoignent de leur “nouvelle mission“

Il y a un an jour pour jour, le 28 novembre 2016, l’avion du vol 2933 de LaMia Airlines se crashait en Colombie avec à son bord 77 passagers. Parmi eux, l’équipe titulaire de football de Chapecoense, originaire du Brésil, qui se rendait à Medellín pour jouer la finale de la Copa Sudamericana, l’équivalent de notre Ligue des Champions.

Le drame avait tant frappé le pape François qu’il n’avait pas tardé à envoyer un message assurant de ses prières et souhaitant “le courage et la consolation de l’espérance chrétienne” aux proches des victimes et aux quelques survivants.

Car en effet, sur les 19 membres de l’équipe présents dans l’appareil, trois ont survécu comme par miracle : amputé d’une jambe, le gardien Jackson Follmann est désormais ambassadeur du club. Le défenseur Helio Hermito Zampier dit “Neto” est en rétablissement et devrait reprendre la compétition en 2018. Le latéral et capitaine de l’équipe, Alan Ruschel, a quant à lui rejoué en août dernier contre le FC Barcelone et l’AS Roma, contre laquelle il a mis un but.


POPE BRAZILIAN SOCCER

Lire aussi :
Discussion avec un survivant

“Dieu nous a donné une deuxième chance”

Chacun des trois joueurs rescapés ont en commun une foi profonde, qui leur permet d’expliquer leur survie : tous pensent la devoir à Dieu. Tant et si bien qu’à peine remis sur pieds, deux d’entre eux se sont rendu en pèlerinage à Saint-Pierre de Rome avec le reste de l’équipe reformée après l’accident. À cette occasion, ils ont pu rencontrer le pape François à l’issue de l’audience générale du 30 août 2017. “Nous aurions dû mourir ce jour-là, après avoir récité nos dernières prières à haute voix pendant que l’avion tombait”, avait alors déclaré l’un d’entre eux.

“Dieu nous a donné une deuxième chance, avait ensemble confié les deux joueurs survivants au pontife, et nous ferons de notre mieux pour L’honorer. Et bien sûr aussi pour honorer nos amis qui ne sont plus là”.

Au cours de cette rencontre, le Pape avait salué et embrassé tous les membres de la nouvelle équipe, ainsi que les familles des disparus. Il avait alors reçu en cadeau un ballon aux couleurs de l’équipe brésilienne, blanc et vert, ainsi qu’un maillot avec les signatures des joueurs.

“C’est un jour de grâce pour nous tous”, avait déclaré Plínio David de Nes Filho, président des Chapecoense. “Le pape François nous a fait sentir son amour depuis le moment tragique de l’accident d’avion. Au moment le plus difficile de notre vie, sa proximité nous a donné la force d’aller de l’avant. L’équipe se remet lentement de ses blessures. Aujourd’hui, nous recevons les bénédictions du pape et nous remercions Dieu pour cela”.

Représenter “le chemin de la foi”

Le 7 août 2017, 252 jours après le crash, Alan Ruschel avait rejoué au football.

Un retour sur les terrains en grande pompe, au Camp Nou de Barcelone, face à des stars comme Lionel Messi ou Luis Suarez. “Ruschel a illuminé la vie de beaucoup de gens” par son exemple, avait alors affirmé Rafael Henzel, journaliste radio de Chapeco, lui aussi survivant de la catastrophe.

“Je comprends maintenant ce qu’est ma mission” avait encore confié Alan Ruschel sur Instagram, en marge de la rencontre : “représenter le droit chemin, le chemin qui mène vers ce qui est bon, sincère, humain, le chemin des bonnes choses, le chemin de la foi, du respect, de la gratitude et du pardon”.

View this post on Instagram

A post shared by Alan Ruschel (@alanruschel)

Tags:
Vatican
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement