Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

À chaque anniversaire, elle reçoit un bouquet de fleurs de son père mort en 2012

Bailey Sellers
Partager
Commenter

C'est une de ces histoires qui attendrissent le Web : aux États-Unis, l’amour unissant un papa, aujourd’hui disparu, et sa fille de 21 ans, a ému tout le pays et dépassé le simple cadre de la frontière américaine.

Le deuil d’un proche est une épreuve propre à chacun, douloureuse à surmonter, et qui nécessite d’être expérimentée dans l’amour et la gratitude. Avant de succomber à un cancer devenu incurable il y a quatre ans, Michael Sellers avait fait sien cette maxime, en intégrant qu’il lui fallait trouver un moyen original afin d’apporter un peu de réconfort à sa fille, une fois son décès survenu.

Lire aussi : Comment dire adieu ?

Ce pourquoi, avant de rejoindre le Ciel, ce papa au grand cœur a décidé de faire une surprise à sa fille Bailey, alors âgée de 16 ans lorsqu’il est mort. Jusqu’à l’âge de sa majorité, 21 ans aux États-Unis, il s’est promis de lui faire parvenir un bouquet de fleurs à chacun de ses anniversaires, célébré chaque 26 novembre, pour lui témoigner son amour immuable, malgré la distance qui les sépare.

« Ne verse pas de larmes pour moi, je suis dans un meilleur endroit »

Trois mois après la mort de son papa le 25 août 2013, Bailey Sellers a donc reçu ses premières fleurs accompagnées des mots suivants : « Je t’ai aimé dès que tu es née. Joyeux 17e anniversaire. Je t’aime, papa ». Depuis, le même scénario s’est répété, exactement comme Michael Sellers l’avait imaginé. Jusqu’à ce qu’il prenne fin cette année. Deux jours avant ses 21 ans, Bailey Sellers a donc reçu vendredi 24 novembre un somptueux bouquet de fleurs violet. « Ceci est ma dernière lettre avant que nous nous rencontrions dans l’au-delà. Ne verse pas de larmes pour moi, je suis dans un meilleur endroit (…). Je resterai avec toi à chaque étape de ta vie. Regarde simplement autour de toi, et je serai là », a écrit Michael Sellers dans la dernière missive adressée à sa fille.

Michael Sellers est mort six mois seulement après que son cancer du pancréas a été détecté. À l’annonce de sa maladie, sa fille a mis un terme à sa scolarité pour aider sa mère à l’accompagner le reste de ses jours à vivre. Selon sa veuve, Kristy Sellers, son époux l’avait mise au courant de ses intentions. « Un mois avant sa mort, nous étions assis sur le canapé. Il m’a alors confié sa volonté d’envoyer des fleurs à Bailey jusqu’à l’âge de sa majorité », a-t-elle témoigné à ABC News.

Cette histoire empreinte d’une grande émotion en rappelle une précédente rapportée en juin dernier. Le jour de ses 16 ans, un Australien prénommé Johhny Crow avait eu l’heureuse surprise de recevoir une guitare électrique, instrument de musique qu’il convoitait depuis longtemps. Un cadeau inattendu offert par son père, décédé deux mois plus tôt. La scène avait été filmée par la sœur de Johnny, Chandler, et diffusée sur les réseaux sociaux. Elle a été vue 13 millions de fois à ce jour.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]