Aleteia
Dimanche 25 octobre |
Saints Crépin et Crépinien
Belles Histoires

Un timbre à l'effigie du père Victor Dillard, mort à Dachau

Père Victor Dillard

© phil-ouest.com

Kévin Boucaud-Victoire - Publié le 24/11/17

Prêtre jésuite mort au camp de concentration de Dachau, le père Victor Dillard a depuis le 6 octobre dernier un timbre à son effigie.

Né le 24 décembre 1897, à Blois, Victor Dillard est ordonné prêtre en 1931 après avoir étudié le droit, l’économie et la théologie chez les jésuites. Il voyage à travers l’Europe et en Amérique et rédige de nombreux articles publiés dans les revues Action populaireÉtudesLa Vie intellectuelle, etc. Il obtient un vrai succès littéraire avec son livre Les lettres à Jean-Pierre : pour devenir un homme.




Lire aussi :
Un ange derrière les barbelés nazis

« Le seul homme courageux »

Ancien capitaine lors de la Première Guerre mondiale, Victor Dillard s’engage immédiatement lors de la Seconde. Il est fait prisonnier en 1940 mais s’évade rapidement et s’engage dans la résistance. Qualifié par Radio Londres de « seul homme courageux », il prêche à Vichy et visite les prisonniers politiques à Bourrassol. Le jésuite part en Allemagne comme ouvrier électricien, en se faisant passer pour un père de famille afin d’aider les jeunes réquisitionnés par le service du travail obligatoire (STO). Il souhaite leur apporter le soutien moral et spirituel dont ils ont besoin.

Dénoncé, il est arrêté par la Gestapo, emprisonné à Barmen pendant sept mois. Déporté Dachau, le père Victor Dillard meurt le 12 janvier 1945où, épuisé par la maladie. Sa forte personnalité a profondément marqué ses compagnons de souffrance, bien au-delà des différences sociales et politiques. Ce timbre à son effigie est une belle manière de lui rendre hommage.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
pretre
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
pope francis with a mask
I.Media
Ce que le pape François a vraiment dit sur l'...
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Domitille Farret d'Astiès
"La France a un incroyable talent" : une fami...
Camille Dalmas
Derrière la phrase du Pape sur les homosexuel...
Freira renova votos religiosos de manhã e morre à noite
La rédaction d'Aleteia
Kenya : sœur Caroline renouvelle ses vœux le ...
Edifa
Sexualité : comment raviver le désir quand il...
Marzena Devoud
Le rituel matinal du pape François avant de s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement