Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 23 septembre |
Saint Pio de Pietrelcina
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Un timbre à l’effigie du père Victor Dillard, mort à Dachau

Père Victor Dillard

© phil-ouest.com

Kévin Boucaud-Victoire - publié le 24/11/17

Prêtre jésuite mort au camp de concentration de Dachau, le père Victor Dillard a depuis le 6 octobre dernier un timbre à son effigie.

Né le 24 décembre 1897, à Blois, Victor Dillard est ordonné prêtre en 1931 après avoir étudié le droit, l’économie et la théologie chez les jésuites. Il voyage à travers l’Europe et en Amérique et rédige de nombreux articles publiés dans les revues Action populaireÉtudesLa Vie intellectuelle, etc. Il obtient un vrai succès littéraire avec son livre Les lettres à Jean-Pierre : pour devenir un homme.




Lire aussi :
Un ange derrière les barbelés nazis

« Le seul homme courageux »

Ancien capitaine lors de la Première Guerre mondiale, Victor Dillard s’engage immédiatement lors de la Seconde. Il est fait prisonnier en 1940 mais s’évade rapidement et s’engage dans la résistance. Qualifié par Radio Londres de « seul homme courageux », il prêche à Vichy et visite les prisonniers politiques à Bourrassol. Le jésuite part en Allemagne comme ouvrier électricien, en se faisant passer pour un père de famille afin d’aider les jeunes réquisitionnés par le service du travail obligatoire (STO). Il souhaite leur apporter le soutien moral et spirituel dont ils ont besoin.

Dénoncé, il est arrêté par la Gestapo, emprisonné à Barmen pendant sept mois. Déporté Dachau, le père Victor Dillard meurt le 12 janvier 1945où, épuisé par la maladie. Sa forte personnalité a profondément marqué ses compagnons de souffrance, bien au-delà des différences sociales et politiques. Ce timbre à son effigie est une belle manière de lui rendre hommage.

Tags:
Prêtre
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement