Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Edinson Cavani, buteur au grand cœur

EDISON CAVANI
Mehdi Taamallah - NurPhoto
Edison Cavani.
Partager

Auteur d’un doublé ce mercredi en Ligue des Champions contre le Celtic Glasgow, la star du PSG, Edinson Cavani n’affiche que rarement sa foi au grand jour. Ce qui ne l’empêche pas de vivre le message de l’Évangile au quotidien à en croire une récente biographie du joueur.

Certains footballeurs d’envergure internationale affichent ostensiblement leur foi, à l’image du Brésilien David Luiz qui n’hésite pas à remercier Christ à chaque but qu’il inscrit. D’autres, à l’instar du serial buteur du PSG Edinson Cavani, font montre davantage de pudeur. Ce qui ne les empêche pas de vivre le message de l’Évangile.

Peu disert dans les médias, l’international uruguayen, encore auteur d’un doublé avec l’équipe parisienne ce mercredi en Ligue des Champions face au Celtic Glasgow (7-1), fait l’objet d’une biographie « Cavani, el matador«  de Romain Molina sortie le 2 novembre 2017 aux éditions Broché. Un ouvrage qui permet de découvrir des facettes méconnues de la personnalité d’Edinson Cavani, à commencer par sa foi chrétienne mais aussi sa charité et sa bienveillance.

« Jésus reste l’attaquant le plus fort de l’histoire »

Ainsi, l’ouvrage nous apprend que l’attaquant vedette a choisi de prénommer, à sa naissance, son fils Bautista, en hommage à saint Jean-Baptiste, le précurseur du Christ et figure du Nouveau Testament. Au fil des pages, on apprend que la foi de Cavani revêt parfois un caractère singulier, avec notamment ces tee-shirts portés sous son maillot de foot au début de sa carrière, et sur lesquels il inscrivait différents messages attestant de l’importance que Jésus a dans sa vie : comme « I belong to Jésus«  (J’appartiens à Jésus) ou « Gestu ti amo«  (Je t’aime Jésus). « Jésus reste l’attaquant le plus fort de l’histoire« , avait-il même confié un jour au magazine So Foot.

« Cavani, el matador«  raconte également comment le joueur exprime sa gratitude et manifeste une vraie  générosité à l’égard des plus démunis. Comme ce jour où, lorsqu’il évoluait à Naples en Serie A, il a offert à un sans-abri d’origine ghanéenne un poste de majordome à son domicile, après que les deux hommes se soient rencontrés dans un supermarché où le SDF avait pris l’habitude de récolter quelques sous en portant les achats des clients.

Autre anecdote rapportée : depuis son arrivée à Paris, Edinson Cavani fait preuve d’une certaine bienveillance à l’égard des « petites mains » du club, autrement dit les employés chargés de l’intendance des joueurs. Une vertu qu’il partageait avec Zlatan Ibrahimovic, du temps où les deux joueurs portaient le maillot parisien. Et l’auteur du livre de révéler comment le géant suédois est entré un jour dans une colère noire, en constatant que certains joueurs de l’équipe n’avaient pas donné d’étrennes dans la cagnotte réservée au personnel du club. Un coup de semonce qui avait fait mouche puisque la caissette avait fini par se remplir quelques minutes plus tard.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]