Aleteia

Le Noël catholique devient jour férié en Ukraine

Partager
Commenter

Jusqu'à présent, seul le jour de Noël des orthodoxes, célébré le 7 janvier, était férié. Mais le parlement ukrainien a décidé que le 25 décembre le serait également...

L’Ukraine, pays à forte majorité orthodoxe, comptait jusqu’à présent onze jours fériés, dont trois en rapport avec la religion orthodoxe : Noël, le 7 janvier, et les lundis de Pâques et de Pentecôte, aux dates variables. Mais il faudra bientôt compter un jour férié de plus. En effet, le Parlement ukrainien, la Rada, a voté, le 16 novembre dernier, un texte pour que le Noël catholique du 25 décembre, devienne également férié. L’entrée en vigueur de ce nouveau jour férié doit néanmoins encore être promulguée par le président, Petro Porochenko.

Cette bonne nouvelle pour les catholiques et protestants, qui devaient jusqu’alors poser une journée de congés pour fêter Noël, s’inscrit dans une démarche politique de l’Ukraine. En parallèle de ce nouveau jour férié pour le pays, le texte voté par la Rada prévoit également la suppression d’un deux deux jours fériés pour la fête du travail, le 2 mai. Un geste fort du pays pour s’éloigner de la Russie, et des traditions soviétiques, tout en se rapprochant des coutumes occidentales…

Pourquoi deux dates différentes pour les Noël ?

La différence de dates pour fêter la Nativité provient du fait que le calendrier julien, toujours utilisé en Ukraine, a été abandonné en Occident au profit du calendrier grégorien, en 1582. Les catholiques sont donc calés sur le 25 décembre, quand les orthodoxes célèbrent la naissance du Christ le 7 janvier. Plus de 23.000 communautés chrétiennes, notamment orthodoxes et gréco-catholiques en Ukraine célèbrent Noël en janvier, selon l’ancien calendrier julien, et environ 11.000 communautés catholiques et protestantes le font en décembre, selon le calendrier géorgien.

 

Partager
Commenter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]