Aleteia

Des mineurs étrangers occupent une église de Marseille

Cyril BADET - CIRIC
Église Saint-Ferreol des Augustins à Marseille.
Partager
Commenter

Une quarantaine de jeunes migrants et leurs soutiens associatifs occupent depuis le mardi 21 novembre une église marseillaise afin de dénoncer le sort des mineurs étrangers isolés.

Les autorités religieuses locales, dont l’archevêque de Marseille Monseigneur Georges Pontier, ont donné leur aval pour une telle action. Le communiqué signé « jeunes étrangers de l’église Saint-Ferréol », qui accompagne l’action explique : « Nous sommes un collectif de mineurs étrangers isolés et nous occupons l’église Saint-Ferréol sur le Vieux-Port à Marseille pour rendre visibles nos difficultés. Nous avons fait des démarches qui nous permettent légalement d’être hébergés mais nous dormons dans la rue. (…) Nous occupons cette église dans l’attente d’une vraie solution… ».

Bientôt évacués

Les migrants n’ont pas perturbé le fonctionnement de la paroisse et ont assisté silencieusement à la messe qui s’est déroulée hier soir. Le recteur de l’église Steves Baboorom, en accord avec Mgr Pontier, a expliqué : « Mercredi, après cet accueil, ces jeunes sans-abri devront quitter l’église Saint-Ferréol, qui n’est pas équipée pour pouvoir héberger longtemps des personnes. L’Église n’est pas indifférente au sort des jeunes et des moins jeunes. Le département des Bouches-du-Rhône et les autorités doivent se mettre en mouvement et entendre ce cri. » Alors que des CRS entouraient le bâtiment mercredi après-midi, l’archevêque a finalement annoncé « qu’il leur ouvrait l’église toutes les nuits jusqu’à samedi à condition de laisser la vie de l’église se dérouler normalement », selon Anne Gautier, membre du Réseau Éducation Sans Frontières (RESF) et du collectif Soutien aux migrants 13. Les seront accueillis dans l’édifice de 19h à 8h, après la messe du soir et avant celle du midi.

Partager
Commenter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]