Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 27 juillet |
Sainte Nathalie et ses compagnons
home iconBelles Histoires
line break icon

Francesco Cristofaro : « J’ai rencontré Dieu dans mon handicap »

FATHER FRANCESCO CRISTOFARO

YouTube - Don Francesco Cristofaro

P. Francesco Cristofaro - Italie

Isabelle Cousturié - Publié le 20/11/17

La belle histoire d’un prêtre italien, souffrant d’infirmité, qui se croyait inutile aux autres et se sent maintenant un "instrument de grâce dans les mains du Seigneur". Il met en lumière la grandeur du sacerdoce.

Faire comprendre au plus grand nombre que la foi est un outil si puissant qu’il arrive à transformer les situations négatives, où l’on préfèrerait que les autres nous oublient, en situations positives. C’est aujourd’hui l’ambition du prêtre italien Francesco Cristofaro, 38 ans. Il souffre depuis sa naissance d’hémiplégie spasmodique. Il a longtemps cru que son handicap le rendait inutile aux yeux d’une société qui privilégie la perfection physique au détriment du ressenti intérieur de l’homme. Aujourd’hui prêtre, il se sent comme un « instrument de grâce dans les mains du Seigneur ». Il témoigne  à la télévision, à la radio ou à travers ses homélies. Beau ou laid, pauvre ou riche, fort ou faible… Le Seigneur « ne fait pas de différence », répète-t-il inlassablement depuis sa première messe, il y a onze ans.

Le mal intérieur

Le mal intérieur, Francesco le connaît bien, pour l’avoir éprouvé durant toute son enfance et adolescence. Quand il regardait ses jambes « tordues, fragiles » dans une glace il essayait de dire des prières pour sa guérison mais avait l’impression de ne pas être écouté : « La Vierge semblait ne pas m’écouter et les saints semblaient sourds à mes appels », confie-t-il à ses interlocuteurs. Alors il se met à croire qu’il était un « être méchant » qui ne méritait rien. Il grandit avec cette frustration, ce sentiment d’abandon. Jusqu’à sa rencontre avec le Seigneur et la découverte de la grandeur du sacerdoce. Une vocation dont il se méfiait pourtant à cause d’une affaire de pédophilie qui avait beaucoup choqué dans sa région.

Il voit pourtant tous ces autres prêtres se consacrer corps et âme aux autres. Il admire leur énergie dépensée pour soulager les souffrances dans les prisons, les hôpitaux, les écoles. Il en voit certains témoigner à la radio, à la télévision et se dit que somme toute, ils sont « parmi les gens et avec les gens ». C’est le déclic pour lui : sa mission sera de faire le bien autour de lui et de mettre en lumière la beauté et la grandeur de la mission sacerdotale. Comment ? Il le dit et y encourage : « En contrastant le mal par le bien et le scandale par le bon exemple ».

Le miracle de la rencontre du Seigneur

Don Francesco Cristofaro est aujourd’hui curé de paroisse, chargé de la communauté Santa Maria Assunta à Simeri Crichi, près de Catanzaro. Sa rencontre avec le Seigneur le fait se sentir non plus « périphérie » et « rebut », mais « centre du monde » et « bien précieux ». Il sait que trop de personnes vivent le drame qu’il a lui-même vécu, et par son témoignage il souhaite maintenant aider au plus près ceux qui se sentent poussés au repli, à s’enfermer dans la souffrance et le silence sans espérance. Grâce à sa foi, Francesco n’a plus demandé sa guérison physique, mais « un grand amour pour la vie et pour la vie des autres ». Il voit en ce qui lui est arrivé, un « grand miracle » du Seigneur qui a fait retrouver à un petit garçon plein de tristesse à trouver « la joie de vivre », à ne plus penser qu’il « ne sert à rien et à personne ». Malgré toujours ses difficultés à marcher et à rester debout, son handicap ne l’arrête plus…

Tags:
handicapItalie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
2
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en œuvre du pass sanitaire dans les lieux de cul...
3
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
4
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
5
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes, tout le monde en parle, mais qui l’a ...
6
Lauriane Vofo Kana
Hugo, 17 ans, l’organiste épatant de TikTok
7
LATIN MASS
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : les réactions se multiplient
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement