Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Allemagne : un bus pour rendre le Christ visible au cœur des campagnes

Bus Christ
Partager
Commenter

En Allemagne, un bus sillonne les campagnes pour apporter un soutien spirituel aux catholiques isolés, dans des petits villages où il n’y a plus d’église et où les pratiquants se font rares.

Couronnée de succès, l’initiative a été lancée en Allemagne par le Bonifatiuswerk, ou œuvre de saint Boniface, apôtre des Germains. À l’origine, l’organisation s’est donnée pour mission d’aider les catholiques isolés dans les pays protestants comme la Norvège, la Suède, le Danemark, la Finlande et l’Islande. Elle vient en aide à la diaspora catholique dans des pays où vivre sa foi peut être plus compliqué, comme l’explique la conférence épiscopale allemande sur son site internet.

Des croyants isolés et dispersés

Désormais, l’œuvre de saint Boniface intervient également en Allemagne dans les villages souvent très isolés du fait de l’urbanisation croissante et de la désertion des campagnes. Son action est particulièrement importante dans l’est de l’Allemagne où les catholiques, qui ne constituent que 6 % de la population, sont très dispersés. Ainsi, les 4 000 catholiques du diocèse de Dresde se répartissent sur une superficie de 217 kilomètre carrés, au sein de 89 villages.

Pour atteindre ces croyants, la paroisse a mis en place en avril dernier un bus pastoral. Il se déplace du lundi au vendredi, visitant chaque jour des villages différents. Kerstin Schäfer et Thomas Schubert, qui font partie de l’équipe, expliquent : « Tout le monde peut venir nous voir. Que ce soit pour discuter ou prendre un café, nous sommes toujours disponibles ». Chaque fois qu’il arrive dans un village, le bus y reste au moins trente minutes pour laisser aux gens le temps de discuter.

Emmener les gens à la messe et leur permettre de participer à l’adoration eucharistique

Beaucoup de villageois âgés souffrent de la solitude dans la campagne allemande. Pour eux, un interlocuteur disponible pour écouter et consoler peut faire des miracles.

Le bus propose d’autres services : il est possible d’y commander des produits alimentaires à prix coûtant. Cette initiative facilite grandement la vie des villageois et les rend d’autant plus bienveillants à l’égard de cette œuvre dans une région qui compte peu de catholiques et où ces derniers, ainsi que l’Église, peuvent souffrir de préjugés.

Le Bonifatiuswerk a aussi mis en place des bus jaunes chargés de conduire les fidèles dispersés aux célébrations religieuses. Ils sont pour beaucoup les ambassadeurs les plus visibles de l’Église catholique. Le secrétaire général de l’œuvre de saint Boniface parle d’« accompagnateurs spirituels mobiles ». Plus de 600 bus de cette sorte fonctionnent actuellement sur les routes d’Allemagne, permettant aux catholiques de participer aux sacrements et de vivre leur foi de manière communautaire et pas simplement tout seuls.

Toutes ces actions du Bonifatiuswerk permettent aux catholiques isolés géographiquement de se sentir soutenus par l’Église et d’éprouver à quel point leur présence a du prix pour la communion de tous les croyants. De quoi nous inspirer en France, au service de la vie spirituelle des campagnes souvent rendue compliquée par l’absence d’une présence soutenue de l’Église et faute de fidèles prêts à s’installer dans des régions économiquement moins porteuses.

Tags:
allemagne
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]