Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 18 avril |
Saint Parfait de Cordoue
home iconÉglise
line break icon

« La messe exige le silence, on n’est pas là pour faire les perroquets ! »

Pope Francis

Antoine Mekary | ALETEIA | I.MEDIA

Isabelle Cousturié - Publié le 15/11/17

Le Saint-Père poursuit son nouveau cycle de catéchèses sur l’Eucharistie qui, rappelle-t-il, n’est ni un spectacle ni une visite de musée.

La messe n’est pas « un spectacle » mais « une prière », « la prière par excellence », qui exige « le silence » pour se préparer à entrer dans une « relation personnelle d’amour avec le Seigneur », a exhorté le pape François en poursuivant son nouveau cycle de catéchèses sur l’Eucharistie. « Ce n’est pas parce qu’on arrive en avance que l’on doit se mettre à bavarder avec la personne à côté de nous », a-t-il ajouté devant les quelques 12 000 pèlerins présents à l’audience générale de ce mercredi, « ce n’est vraiment pas le moment ! ».

L’Eucharistie est « le moment privilégié pour demeurer avec Jésus et, à travers lui, avec Dieu et avec nos frères », un grand événement, a rappelé le Saint-Père, où il ne s’agit pas de prier « comme des perroquets », mais d’échanger avec Dieu de manière humble et confiante, comme Jésus enseigna à ses disciples qui lui demandaient de leur apprendre à prier. Être comme des enfants à l’égard de leurs parents, des croyants qui savent que « Dieu se souvient de toi, prend soin de toi, de toi, de moi, de tous ».

La bonne attitude pour prier

Prendre conscience que la messe n’est ni « un spectacle », ni « un musée » — « c’est indispensable ! », a insisté le Pape — mais une « rencontre vivante avec le Seigneur », qui a besoin d’intériorité, où le silence est de rigueur si nous voulons que la Parole de Dieu jaillisse de « Son mystérieux silence » et « résonne dans nos cœurs ». Et à cette première attitude s’ajoute une autre, a poursuivi François, l’émerveillement, « se laisser surprendre », autre attitude propre aux enfants, habitués à toujours « poser mille questions parce qu’ils veulent découvrir le monde » et à « s’émerveiller devant la moindre petite chose parce que tout est nouveau pour eux ». Cette double attitude, a-til ajouté, est indispensable chez un croyant pour « entrer en relation » avec ce « Dieu des surprises ».

Et le souverain pontife de renvoyer alors le croyant à un petit examen de conscience fondamental pour sonder sa foi : « Avons-nous ce désir de nous laisser surprendre ? Chacun de nous, en vrai croyant, a-t-il le désir de renaître pour rencontrer le Seigneur ? ». Si ce désir fait défaut, a-t-il assuré — à cause de « tant d’activités, de tant de projets à mettre en œuvre, qui font perdre de vue l’essentiel : notre vie de cœur, notre vie spirituelle, notre rencontre avec le Seigneur dans la prière » — ne pas avoir peur de recommencer car, dans l’Eucharistie, « le Seigneur vient à la rencontre de notre fragilité pour nous ramener à notre premier appel, celui d’être à l’image et à la ressemblance de Dieu. C’est cela l’Eucharistie, c’est cela la prière ».


Pope Francis

Lire aussi :
« La messe n’est pas un spectacle ! », s’exclame le Pape en pleine audience

Tags:
Pape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
adoption
Cerith Gardiner
Parents de cinq enfants, ils adoptent une fratrie de sept frères ...
2
BENEDICT XVI
Hugues Lefèvre
Une 94e année éprouvante pour le pape émérite Benoît XVI
3
La rédaction d'Aleteia
Il y avait-il un saint à bord du Titanic ?
4
Mathilde de Robien
Ces quatre cavaliers de l’Apocalypse qui détruisent le couple
5
WEB2-CHURCH-SAINTJOSEPHDESNATIONS-WEB2-CHURCH-SAINT-JOSEPH-DES-NATIONS-Eleonorede-Vulpillieres.jpg
Eléonore de Vulpillières
Paris : le tabernacle de Saint-Joseph des Nations forcé par des m...
6
POmpier Notre Dame de Paris
Timothée Dhellemmes
« D’en haut, on entend les chants » : des pompiers raconten...
7
PARA TRZYMA SIĘ ZA RĘCE
Marzena Devoud
Les trois avantages d’un mariage en petit comité
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement