Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 29 juin |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Jésus lui a fait un « cadeau » à la messe, la fillette le confie à son curé

Capture d_écran 2017-11-13 à 17.08.20

Kévin Boucaud-Victoire - publié le 13/11/17

Un curé du Lot a diffusé sur son mur Facebook une touchante lettre que lui a adressé une de ses jeunes paroissiennes.

De la « Graine de sainteté » commentait vendredi dernier sur son profil le père Guillaume Soury-Lavergne, curé de Figeac (Lot) en postant la photo d’une lettre écrite manuscrite. Il y avait de quoi en effet être touché par cette lettre d’une enfant de 7 ans à son curé. On y lit des excuses rédigées dans un style emprunté, et bourrées de fautes d’orthographe propre à l’apprentissage de l’écriture. La fillette regrette d’« avoir grogné pendant toute la messe » et confie aussitôt à son pasteur « le cadeau » que Jésus lui a fait ce jour-là : « Avant de venir à la chapelle, j’étais en colère et sortant, la joie est revenue en moi ».

Contacté par Aleteia, le père Guillaume Soury-Lavergne raconte qu’au début de la messe du dimanche 5 novembre, voyant que la petite paroissienne n’était pas dans son assiette, il lui a lancé sur le ton de l’humour : « Arrête de grogner ». Sans grand succès… puisqu’« elle aurait visiblement grogné sans que je m’en rende compte », nous explique-t-il. Le lendemain, la fillette aurait décidé de son propre chef de rédiger cette lettre, qu’elle a transmise à sa mère. « Ce qui est merveilleux, c’est qu’elle a, malgré son jeune âge, compris le cadeau que lui a fait Jésus » souligne, non sans émotion, le curé. « C’est le salaire de l’attention particulière que nous portons aux enfants », poursuit-il.

Tags:
belles histoires
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement