Aleteia

Angoulême : des joyaux dérobés dans la cathédrale

© Manuel Cohen - MCOHEN
Trésor de la cathédrale D'Angoulême.
Partager
Commenter

Une partie du « Trésor » d'art sacré de la cathédrale d'Angoulême, dont une couronne, a été dérobé dans la nuit du samedi 11 au dimanche 12 novembre.

Il s’agit du deuxième cambriolage d’envergure dans une église en moins d’une semaine. Après l’église Saint-Jacques de Dieppe, où ont été dérobées huit toiles (pour une valeur de 100 000 euros) le 6 novembre, c’est autour de la cathédrale Saint-Pierre, à Angoulême.

Entre 40 000 et 60 000 euros

D’après le site d’information La Charente Libre, « entre 40 000 et 60 000 euros » ont été dérobés. Le vol a été constaté par Fara Wigniolle, la sacristine de la cathédrale, qui a découvert l’échelle et les vitraux cassés ce dimanche matin à 8h45 en ouvrant les lieux. D’après le père Michel Manguy, curé de la cathédrale, il y avait au moins deux malfaiteurs.

Le Trésor de la cathédrale Saint-Pierre est composé d’une collection unique de 150 objets d’art sacré datés de la seconde moitié du XIXe siècle, parmi lesquels des statues, de l’orfèvrerie, des reliquaires, des ostensoirs et la couronne de Notre-Dame d’Obezine. En septembre 2016, une nouvelle mise en scène, sur trois niveaux, imaginée par l’artiste Jean-Michel Othoniel, mêlant l’esprit de l’art contemporain et l’art sacré, en verre, en aluminium et en or, avait été inaugurée.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]