Aleteia

Et si vous vantiez plus souvent les qualités de votre mari ?

Shutterstock
Partager
Commenter

A côté de faire du sport ou manger sainement, vous pouvez également noter "valoriser mon conjoint" à votre liste des choses à faire... Ce n'est pas toujours amusant, mais le résultat est garanti !

Les mariages sont sensibles aux habitudes et aux élans d’efforts, pour le meilleur ou pour le pire. C’est à nous de choisir le carburant : si on choisit d’alimenter sa relation avec de la négativité, quelques gouttes suffisent pour tout plomber. En revanche, si on choisit d’y travailler un peu, on sera heureux de constater que la bienfaisance porte toujours ses fruits.

Mettez-y de la bonne volonté

Un peu comme pour le travail, un mariage peut rapidement donner l’impression d’être une corvée quand on compte les points ou quand il y a de la diffamation, du sarcasme, ou encore de l’agressivité passive. Toutefois, quand il se caractérise par une volonté commune de complimenter son conjoint en privé, mais aussi et surtout en public, alors un désir accru de s’investir davantage dans la relation apparaît.

Michael Hyatt, ancien PDG d’une maison d’édition et fondateur d’une société de développement du leadership jouissant d’une excellente réputation, écrit que parler en bien de son conjoint, renforce ses plus belles qualités. Valoriser votre conjoint en public offre également un bon exemple à vos amis, tout en écartant les tentations d’infidélité.

Quand on met son conjoint en valeur, on lui prête serment d’allégeance. On dit aux autres que l’on valorise ce que l’on a construit et que l’on est engagée et investie dans sa relation. C’est un moyen naturel de repousser l’adultère. Même si vous avez l’impression que certains domaines de votre mariage sont peu stables, en valorisant votre conjoint, vous vous rappelez de la volonté de Dieu de suivre votre vocation dans les moments difficiles, et ce à un moment où vous avez particulièrement besoin d’un rappel.

Nous avons tous vécu des situations sociales où la conversation virait à l’acharnement contre le conjoint. C’est très courant et presque impossible à éviter quand des épouses sont réunies. La frustration et le désir de soutien sont souvent les raisons pour lesquelles on a tendance à laver son linge sale en public. Nous sommes toutes passées par là, mais en fin de compte, personne ne veut montrer ses vieilles culottes à tout le monde…

Saint Josémaria Escriva aborde la difficulté à s’habituer à la construction plutôt qu’à la destruction. « Critiquer, détruire, ce n’est pas difficile ; tout travailleur non-qualifié sait détruire à la pioche la pierre de taille fine d’une cathédrale. La construction : c’est ce qui relève de la compétence d’un maître. »

Certains jours, trouver un compliment semble être bien au-delà de nos capacités. La vie peut soumettre même les cœurs les plus inébranlables à de fortes pressions. Voyez cela comme un défi. La solidité mentale est une qualité très recherchée de tous ; nourrissez-la. Ajoutez « valoriser mon mari » à la même liste que faire du sport ou manger sainement. Ce n’est pas forcément amusant, mais cela fonctionne TOUJOURS.

Efforcez-vous de construire, pas de détruire

Il est plus facile de prendre une nouvelle habitude que d’en perdre une vieille. Tentez de faire quelque chose de totalement nouveau pour honorer votre mari en public. Mettez l’accent sur l’un de ses dons ou de ses talents particuliers. Parlez à vos amies du bac à sable qu’il a construit dans le jardin par exemple. Les choses négatives laisseront place progressivement aux nouvelles habitudes. Observez également comment vos amies commencent à intervenir une fois que vous avez mis le mouvement en marche.

Réfléchissez !

La prochaine fois que vous pensez partager une anecdote croustillante sur le dernier échec de votre mari, souvenez-vous : vous montrez à vos auditeurs la manière dont vous traitez les personnes qui vous sont le plus proches. Vous leur montrez le type d’amie que vous êtes. Aimeriez-vous être amie avec vous ?

Soyez généreuse

Puisez au fond de vous-même quand vous faîtes des compliments. Cette démarche vous semblera peu naturelle au début, mais il y a un côté agréable à tout cela : vous recevez plus que ce que vous ne donnez. Donc quand vous voyez quelque chose que vous aimez, répandez l’amour autour de vous avec l’enthousiasme d’un enfant de trois ans. Jouez le jeu à fond.


Et comme un couple fonctionne avec deux entités, les maris sont également tout à fait concernés par cette démarche et ne doivent pas hésiter à faire de même avec leur épouse !

Tags:
couple
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]