Aleteia

Père René-Luc : la parabole des étoiles ou comment voir les signes de Dieu ?

Partager
Commenter

Récits allégoriques, les paraboles s'avèrent de puissants moyens d'annoncer la parole. Fondateur avec Mgr Carré de CapMissio, l'école de Mission de Montpellier, le père René-Luc a décidé d'utiliser le même moyen pour évangéliser.

Dans la parabole des étoiles filantes, le père René-Luc souligne l’importance d’être attentif aux signes que Dieu nous envoie afin de témoigner de sa présence dans nos vies. Il nous parle de l’observation des étoiles filantes dans le désert et les compare à la présence de Dieu dans notre vie. Alors qu’il y en a constamment, « pourquoi chaque soir vous ne voyez pas des étoiles filantes ? », demande le père René-Luc. « Par analogie, pourquoi dans notre vie quotidienne, il est si difficile de voir un signe de Dieu ? »

Si nous ne voyons pas les étoiles filantes, c’est que nous vivons dans une ville qui « produit une lumière artificielle », qui nous empêche de les voir. « En plus dans le désert, il n’y a pas de nuages, ou très rarement, et surtout, il n’y a pas du tout de pollution », nous explique le prêtre. C’est pareil pour les signes de Dieu : les lumières artificielles qui éclairent nos vies nous empêchent de les voir.

Des étoiles filantes et des constellations

Pour le père René-Luc, « pour voir les signes de Dieu, il faut commencer par, de temps en temps, partir au désert et nous mettre à l’écart de cette vie ». Il évoque les retraites ou les retours à la nature. Mais il souligne également que les étoiles filantes ne sont pas les seules que nous devons observer. Il y a également les constellations d’étoiles fixes. Or, elles sont plus importantes, car elles permettent de trouver notre chemin. De la même façon, grâce à Dieu, « nous avons des étoiles fixes pour nous guider » : la parole de Dieu, la confession, l’accompagnement spirituel, la prière personnelle, « avec en particulier la prière du chapelet », la prière commune, ou encore la messe.

Pour le père René-Luc, au fur et à mesure que nous avançons dans notre vie spirituelle, les « signes vont perdre de leur importance par rapport aux étoiles fixes ». Le prêtre prend en exemple l’histoire des Rois mages : pour trouver Jésus, ils ont eu besoin d’une étoile brillant au-dessus de lui. De même, nous devons suivre les étoiles fixes afin de rester avec le Christ.

Tags:
parabole
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]