Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 23 juillet |
Sainte Brigitte de Suède
home iconActualités
line break icon

Mgr Mirkis appelle à prier pour les jeunes « qui vont sauver l’Irak »

MGR YOUSSEF THOMAS MIRKIS

P.RAZZO I CIRIC

Témoignage de Mgr Youssef Thomas Mirkis, lors de la messe pour les chrétiens d'Irak, le 20 septembre 2014.

Sylvain Dorient - Publié le 07/11/17 - Mis à jour le 07/11/17

Devant l'Assemblée plénière des évêques de France réunie à Lourdes, Mgr Yousif Thomas Mirkis, archevêque de l’Église catholique chaldéenne à Kirkouk, en Irak, a décrit la pénible situation des chrétiens de son pays.

« Cette génération, vraiment, va sauver l’Irak », assénait ce mardi 7 novembre Mgr Mirkis, l’archevêque de Kirkouk, aux évêques de France réunis à Lourdes en leur parlant des jeunes restés dans le pays malgré la présence de l’État islamique. Son intervention a largement été reprise sur les réseaux sociaux.

Ils ont changé l’Irak en Hiroshima

Assumant viser les hommes politiques, les médias, et les chrétiens, quand il se rend en Europe, il a fait pour eux un état des lieux sévère de la situation de son pays : « Daech a transformé une partie de l’Irak en Hiroshima : il y a des mines partout, même dans les poupées des enfants ! »

Il a dénoncé une « maladie de haine », qui infeste le pays depuis des décennies. Et avertit que les chrétiens irakiens ne devaient pas attraper cette maladie.

Il a souligné à quel point les chrétiens d’Irak étaient menacés d’extinction, en partie parce que beaucoup d’entre eux fuient en Europe ou en Amérique. À ses yeux, l’immigration des chrétiens d’Orient en Occident constitue un « double malheur » pour le pays. Car c’est non seulement une fuite de capitaux et une fuite de cerveaux, mais aussi un mauvais signal pour le monde entier à long terme. Il n’y aura pas de paix durable en France et en Europe sans paix en Irak. C’est pourquoi il compte sur le soutien de l’Occident, pour l’aider à préserver la communauté chrétienne irakienne, « la plus vieille du monde », sur ses terres ancestrales.




Lire aussi :
Irak : un « plan Marshall » pour les chrétiens de la plaine de Ninive

L’aide de l’Occident

Mgr Mirkis a tenu, dans son discours, à saluer le soutien de la Coalition internationale contre l’État islamique, précisant que « sans lui, nous n’aurions pas pu vaincre Daech ». Il a remercié aussi les diverses associations venues au secours de son peuple dans les années terribles qu’il a traversé : « Vous ne pouvez pas imaginer combien les petits dons même un euro peuvent changer une vie et rendre l’espérance ». Et malgré la situation de son pays, il s’est montré résolument optimiste, insistant sur la faculté des jeunes à rompre le cycle de haines et de violences.

« Les jeunes veulent la paix »

« Souvent ce sont les anciens qui appellent à la guerre et les jeunes qui meurent… Cela est en train de changer », a assuré l’archevêque. Il a affirmé rencontrer « beaucoup de jeunes musulmans de bonne volonté aidant les chrétiens » et a conclu : « Ces jeunes vont sauver l’Irak ».

Mgr Mirkis participera ce 9 novembre à Paris à une conférence : « Le soutien aux jeunes Irakiens et Irakiennes et à leur formation, un défi pour l’avenir de l’Irak », au Couvent de l’annonciation (222, rue du Faubourg Saint-Honoré, 75008 Paris).


Noor Matti

Lire aussi :
Noor Matti, le combat d’un chrétien pour rester en Irak

Tags:
Irak
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
LATIN MASS
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : les réactions se multiplient
2
PASS SANITAIRE
Lauriane Vofo Kana
Pass sanitaire : une jauge de 50 personnes fixée dans les églises...
3
pélican de la cathédrale de Bourges
Caroline Becker
Cathédrale insolite : que fait ce pélican au sommet de la cathédr...
4
Claire Guigou
Messe en latin : qu’a changé le pape François ?
5
WEB2-FAMILEO
Agnès Pinard Legry
L’incroyable succès de Famileo, la startup qui rapproche les fami...
6
SOR RAQUEL
Jesús V. Picón
La vocation renversante de soeur Raquel
7
Martin Steffens
Martin Steffens : « Le pass sanitaire est une défaite de la moral...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement