Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 12 avril |
Saint Jules Ier
home iconCulture
line break icon

La chanson qui a aidé Nathan Pacheco lors de la naissance de son fils prématuré

J-P Mauro - Publié le 01/11/17

Découvrez "Forever", le tube de Kari Jobe, revisité avec talent par Nathan Pacheco.

En 2017, le chanteur américain Nathan Pacheco a sorti le titre « Forever » dans son album Higher. On y trouve une reprise de « Forever », la chanson écrite par Kari Jobe en 2014 et qui figure en bonne place dans son album Majestic. Nathan a laissé tomber la batterie et les instruments électriques en faveur d’un arrangement plus intime au piano, accompagné d’instruments à cordes. L’ajout d’un chœur à la fin de la chanson est un excellent choix pour créer une ambiance encore plus profonde et émouvante.

Lors d’une interview accordée à LDS Living, Nathan Pacheco a expliqué comment « Forever » a trouvé sa place dans son album Higher. Des années auparavant, son frère lui avait envoyé la chanson originale de Kari Jobe et il a tout de suite su qu’il l’interpréterait un jour. Mais la vie a continué et il s’est rappelé de la mélodie que le jour de la naissance prématurée de son fils, 5 semaines avant la date prévue.

« J’ai toujours été un sensible du sang et de la douleur et lorsque j’ai vu les médecins piquer mon fils partout, lui faire des prises de sang, et lui poser des perfusions, j’ai passé un mauvais moment », a-t-il dit.

Pendant que leur fils était à l’hôpital, Nathan et sa femme veillaient sur le bébé à tour de rôle. « Tout était tellement incertain. On était en train de vivre quelque chose qui nous été complètement étranger et inconnu à tous les deux », a-t-il poursuivi.

« Je l’ai tenu dans les bras pendant des heures et pendant la plupart de ce temps, j’écoutais de la musique dans mes écouteurs. Un jour où mon cœur était particulièrement lourd, j’ai écouté la chanson “Forever” de Kari Jobe. Quand la chanson était à son apogée, j’ai commencé à pleurer. Le sens de la chanson m’a atteint jusqu’aux tréfonds de mon cœur – j’ai compris que le Seigneur avait vraiment surmonté toutes chose. »

« Même si j’étais en train de pleurer, je me sentais soutenu par une paix étonnante — je crois que c’est ce que les Écritures décrivent comme une paix qui dépasse toute compréhension. Ce qui signifie que même pendant les moments les plus difficiles, nous pouvons ressentir cette paix. C’est la paix que seul Dieu peut nous donner. « 

Tags:
Musique
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Agnès Pinard Legry
Non-respect des mesures sanitaires : le diocèse de Paris ouvre un...
2
Camille Dalmas
Miséricorde divine : le livre qui a bouleversé le pape François
3
Attentat Indonésie
Agnès Pinard Legry
Attaque de la cathédrale de Makassar : le geste héroïque de Kosma...
4
WEB2-CONVERSION-SYRIE-SAINT-CHARBEL-Nadine-Sayegh.jpg
Nadine Sayegh
Témoignages : ces musulmans syriens convertis au christianisme
5
Agnès Pinard Legry
Une proposition de loi sur l’euthanasie, ultime ligne rouge éthiq...
6
Mathilde de Robien
Confinement, épreuve, traumatisme… comment favoriser la résilienc...
7
VISITING GRAVE
Mathilde de Robien
Perte d’un enfant : comment garder une mémoire « juste » ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement