Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Vidéo : Roger et Liliane, 65 ans de mariage, livrent de touchants conseils sur le couple et l’amour

© Capture d'écran / Facebook
Partager

Ce couple de retraités a acquis une petite notoriété depuis qu’il publie sur Facebook des vidéos enthousiasmantes sur leur quotidien. Ils sont drôles, attachants et surtout, ils s’aiment toujours (ou encore). En témoigne la vidéo qu’ils ont diffusée il y a quelques jours.

Ils font le bonheur des internautes depuis bientôt deux ans sous le nom de « Roger & Liliane », avec un piment figurant sous leurs portraits. Leur petit-fils a eu la bonne idée de filmer ses grand-parents et partager avec d’autres de délicieuses tranches de vie sur les réseaux sociaux. Et cela fonctionne. Jugez plutôt, la  page Facebook à leur nom est suivie par plus de 85 000 personnes. Au menu ? Leur humour et leurs recettes de longévité dans l’amour, avec leur bel accent tunisien. Des médias font parfois appel à eux pour pimenter leurs programmes à l’instar de la radio Le Mouv’ et de l’émission « Je t’aime etc. » sur France 2.

Le sujet de leur dernière vidéo évoque tout simplement la manière dont ils se sont rencontrés. En Tunisie, Liliane avait 19 ans et Roger 23 ans : « Je passais chez un ami, ton cousin, et là je te vois : quel bonheur! », se souvient-il. Mais leurs propos ne s’arrêtent pas à conter une belle histoire. Qu’est-ce que l’amour selon eux ? « Supporter l’autre », dit Roger, « non ce n’est pas seulement cela », répond Liliane. « C’est d’accepter l’autre », tente-t-il à nouveau, « non, ce n’est pas accepter l’autre », répond sa femme. Ils finissent par se mettre d’accord, sans réaliser qu’ils illustrent la réponse à la question en cherchant ensemble la meilleure définition.

Alors, que signifie aimer ? Liliane répond honnêtement, « c’est qu’on a eu beaucoup de moments très difficiles, mais on les a bien surmontés. Notre amour s’est scellé. » Viennent enfin les qualités de cœur qu’ils aiment respectivement chez l’autre, nous ne sommes pas là dans les futilités. Toujours entrecoupés des rires de Liliane. Roger la remercie pour ses enfants et elle lui fait remarquer qu’elle ne les a pas eu toute seule. Il lui lance alors : « Mais on est associés ! ».

Mais la réponse alors ? Liliane la donne enfin : « L’amour, ce n’est pas une question de confiance. On aime ou on n’aime pas. C’est tout, il n’y a pas de confiance, ou si on pense aimer, non ! Si on pense aimer : non. Faut pas se marier, faut pas faire d’enfants c’est tout. » Une fois la certitude de l’amour acquis et l’engagement pris, ils recommandent de  « vivre ensemble pendant un moment et de voir comment l’on se comporte l’un envers l’autre ». À voir. Sans doute tentent-ils de s’adapter à notre époque par ces propos. Ils certifient « qu’au bout de sept ans, si le mariage dure, il va tenir toute la vie. » Roger acquiesce : « C’est sept  ans ».

Et pour passer les sept ans, « il faut savoir accepter beaucoup de l’autre, s’il n’y a pas de partage, c’est voué à l’échec ». Mais si la solution était aussi de rire au lieu de se chamailler, comme ils le font si bien ?

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]