Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’Eglise doit être « dans un état permanent de mission »

DR / Vatican
Cardinal Filoni et pape françois
Partager

A la veille de la Journée mondiale de la mission, célébrée le 22 octobre 2017, le cardinal Fernando Filoni, préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples a estimé que l’Eglise du troisième millénaire devait être « dans un état permanent de mission ».

Si autrefois la mission semblait réservée aux prêtres et religieux, a estimé le cardinal Filon dans un entretien au site italien Vatican insider, elle concerne désormais tous les baptisés. Car le chrétien, « est un exodé, un dé-centré de soi, et met le Christ au centre de sa vie ». Ainsi, « l’action missionnaire devient le thermomètre de la vitalité et de la fécondité de l’Eglise », a-t-il expliqué.

Dans tous les pays, a insisté le préfet de dicastère, l’Eglise « a toujours besoin de renouvellement », par la conversion et la rédemption. De même, la Bonne Nouvelle n’est jamais totalement annoncée et le « témoignage évangélique personnel » reste nécessaire.

12 millions de catholiques de plus dans le monde mais…

L’agence Fides a présenté le 20 octobre au Vatican son état statistique de l’Eglise dans le monde. Le nombre de catholiques a ainsi augmenté de 12,5 millions en un an. Une hausse qui concerne en premier lieu l’Afrique, avec 7,4 millions de catholiques supplémentaires sur un an. C’est le cas aussi pour les Amériques, Nord et Sud confondus, avec 4,7 millions. L’Europe, en revanche, est en forte diminution, de 1,3 million en un an.

Des chiffres qui traduisent bien comment la distinction entre vieux pays chrétiens et pays à évangéliser n’a plus vraiment de sens. En réalité l’évangélisation est désormais transversale à toute église quelle que soit sa situation. Notre première périphérie, c’est la personne que nous côtoyons chaque jour. Ces statistiques  permettent également d’apprécier comment apporter son soutien aux Oeuvres pontificales missionnaires (OPM) reste déterminant. Les fonds collectés chaque année lors de la grande quête de la Journée missionnaire mondiale, ce dimanche 22 octobre, représentent tant pour ces chrétiens « du bout du monde », ceux-là même qui viennent à leur tour en Europe, redevenue à certains égards une terre de mission.

… 2.500 prêtres de moins en Europe

Jugez plutôt. Si au total, l’Eglise compte 415.000 prêtres dans le monde, l’Europe perd 2.500 prêtres par an quand l’Afrique en gagne plus de 1.000, de même que l’Asie. Quant aux séminaristes, ils sont 116.000 environ dans le monde, avec un léger ralentissement. Diminution qui ne concerne ni l’Afrique ni l’Asie, mais plutôt les Amériques et l’Europe.

En partenariat avec 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]