Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 07 mars |
Sainte Colette de Corbie
home iconPerles du Web
line break icon

Future vierge consacrée, elle ne veut pas photographier les finalistes de Miss Belgique en bikini

MISS BELGIUM

JASPER JACOBS I BELGA MAG I BELGA

Kévin Boucaud-Victoire - Publié le 20/10/17

L'une des photographes du concours Miss Belgique, future vierge consacrée, fait parler d'elle pour ses méthodes inhabituelles...

Le 13 janvier prochain, les Belges choisiront leur miss. D’ici là, les trente finalistes se préparent et réalisent des événements promotionnels, parfois à l’étranger, accompagnées de plusieurs photographes. L’une d’entre eux suscite la curiosité à cause de ses choix artistiques liés à foi.

Photographe depuis 2008, Selina De Maeyer intègre en 2016 l’Institut supérieur d’études religieuses de Louvain. Engagée dans la défense du rosaire, elle choisit de devenir une vierge consacrée, d’ici trois ou quatre ans, après une formation sa formation religieuse. « Je reste dans le monde mais mon coeur est d’un autre monde », explique-t-elle à Soir Mag. Si Selina De Maeyer continue la photographie, son style est transformé.

Photographier l’âme

Selina De Maeyer estime que ses photos « mettent en valeurs leur beauté intérieure [aux Miss] », une forme de beauté qui « n’a pas d’âge ». C’est pour cette raison que, l’Anversoise demande à ses modèles de ne pas sourire. « Cela me permet de regarder à l’intérieur de l’âme des filles, le regard est le reflet de la personne et de son caractère », confie-t-elle. Ainsi, pour la photographe : « Quand on ne sourit pas, on peut découvrir des choses très profondes, des aspects de la personne que l’on ne voit pas à l’oeil nu. Cela touche le coeur ». Une spiritualité qui peut choquer dans l’univers superficiel de Miss Belgique.

Ainsi les pratiques de la jeune femme âgée de 30 ans ont beaucoup fait parler d’elle. Considérant le corps comme sacré, elle refuse de photographier les Miss en bikini, « presque nues ». Pourtant, elle est contente de faire son travail. Elle affirme à Soir Mag : « C’est souvent dans ce milieu que les gens ont besoin de choses plus profondes. Cela me permet de faire de très belles rencontres. Les Miss me disent des choses très personnelles. C’est comme si je remplissais une mission ».

Certains se demandent néanmoins pourquoi cette photographe a été choisie par l’organisation de Miss Belgique. La jeune femme pense qu’ils apprécient son travail « féerique et très pur ». Peut-être une bonne manière de rappeler que l’essentiel n’est pas là où on le croit.

Tags:
belgique
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
LA BONNE MORT
Père Nathanaël Pujos
Que se passe-t-il au moment de la mort ?
2
Rachel Molinatti
Irak : chaque matin, Sara, musulmane, va prier devant la Vierge d...
3
WEB2-IRAK-IMEDIA
Hugues Lefèvre
Les cinq choses à savoir sur le voyage du pape François en Irak
4
La rédaction d'Aleteia
Attention, ces saints vont prendre vie sous vos yeux !
5
La rédaction d'Aleteia
EN DIRECT – En Irak, François dénonce « le terrorisme qui a...
6
Ziggurat of Ur
Caroline Becker
Irak : la visite du Pape, véritable pèlerinage en Terre sainte
7
Rachel Molinatti
Entre deux livraisons, il fait un coucou à sa maman du Ciel
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement