Aleteia

Célibataires, il existe un saint pour vous !

Partager
Commenter

Guidon d’Anderlecht n’a pas rejoint d’ordre religieux et ne s’est jamais marié. Mais il a passé beaucoup de temps à l’église.

Né au Xe siècle dans une famille de pauvres paysans du Brabant (Belgique), Guidon d’Anderlecht a mené une vie simple mais pieuse. Extrêmement dévoué à Dieu, cet agriculteur passait beaucoup de temps à l’église. On raconte même que les anges tiraient parfois sa charrue, pour qu’il puisse prier l’esprit tranquille. Le prêtre local le nomma sacristain de la paroisse, lui confiant la mission de balayer l’église, de prendre soin des vêtements religieux et de s’assurer que l’autel soit bien orné de fleurs.

Malgré sa dévotion, Guidon n’a jamais rejoint le corps de l’église. Il ne s’est jamais marié et a remis son destin entre les mains de Dieu. Connu pour sa charité chrétienne, Guidon passait son temps à venir en aide aux personnes démunies de sa communauté. Tout se passait bien, jusqu’à ce qu’il commence à travailler pour un riche négociant. À la première livraison, le bateau qui transportait la marchandise coula dans la Senne. Guido y vit la volonté de Dieu et partit pour un long pèlerinage à Rome, puis à Jérusalem, où il aida les pèlerins, avant de reprendre la route pour rentrer dans son Brabant.

Ne s’étant jamais marié, et n’ayant jamais rejoint d’ordre religieux, saint Guidon est considéré parfois comme le patron des célibataires. D’autres saints ont mené une vie de célibat, tels que saint Benoît Labre, saint Luc l’Évangéliste, saint Roch de Montpellier et saint Thibaut de Provins. Si la solitude vous pèse, voici une prière qui pourra vous aider à vous concentrer sur la présence de Dieu dans vos vies et à lui demander de vous mettre sur le droit chemin.

Dieu Éternel
Depuis le ventre de ma mère
Tu me connais et tu m’aimes
Plus que je ne pourrais l’imaginer.
J’implore d’avoir le courage de vivre une vie sainte,
Que ta main guide mes décisions
Et que tu me bénisses de ta miséricorde
Quand je cherche ma gloire avant la tienne.
J’implore d’avoir la sagesse suffisante pour savoir ce que tu me réserves,
Et tout comme notre Mère sainte,
J’implore d’avoir la force d’embrasser ce destin.
Puis-je trouver dans chaque personne que je rencontre,
Ta bonté et ton amour.
Que chaque personne soit menée jusqu’à toi
À travers Jésus, ton Fils,
Qui est le Seigneur, pour toujours, jusqu’à l’éternité.
Amen.

Tags:
célibat
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]