Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 27 février |
Sant Grégoire de Narek
home iconPerles du Web
line break icon

Stars d’une télé-réalité, des religieuses ouvrent un restaurant éphémère pour toucher les âmes

NUNDOS RESTAURANT

© Business Insider

Kévin Boucaud-Victoire - Publié le 19/10/17

Outre-manche, des religieuses de la congrégation des Filles de la Divine Charité sont actuellement les héroïnes d'un programme de télé-réalité anglais. Avec ce pop-up store, elles espèrent toucher les âmes.

Des sœurs d’un couvent catholique du Norfolk, en Angleterre, ouvrent ce jeudi 19 octobre le « Nundos », un restaurant gratuit et éphémère, à Shoreditch, dans l’est de Londres. Baptisé « Food for the soul » (« Nourriture pour l’âme » en français), ce projet s’inscrit dans le prolongement d’une émission de télé-réalité, qui démarre le même jour sur Channel 5 : « Bad Habits : Holy Orders ».

Un « voyage spirituel » pour cinq femmes

Diffusée le jeudi, cette émission suit cinq femmes, dont la vie se résume au triptyque « sexe, fêtes et alcool », qui passent quatre semaines dans le couvent de Nortfolk, avec les Filles de la Divine Charité. Un « voyage spirituel » difficile pour les jeunes femmes, qui doivent se plier à de nouvelles règles, comme le silence ou le couvre-feu. Cependant, cette expérience aurait « changé leur vie », selon leurs mots. L’une d’elle a même déclaré au Times qu’elle n’a « jamais été aussi heureuse » que dans le couvent.

Le « Nundos » est un moyen pour les sœurs de continuer leur action. Fondées en 1868 en Autriche par la vénérable Franziska Lechner, les Filles de la Divine Charité suivent la règle de saint Augustin. Elles se consacrent à l’éducation et à l’instruction de la jeunesse, au soin des malades à l’hôpital et à domicile. On les retrouve aujourd’hui dans une dizaine de pays, notamment en Europe, en Amérique du Nord et en Amérique Latine.

Dans leur restaurant éphémère, les sœurs serviront notamment du bouillon de poulet et de la soupe aux lentilles. Les Filles de la Divine Charité espèrent que les convives laisseront leurs téléphones mobiles de côté et entameront une conversation avec les autres clients et les religieuses elles-mêmes, à l’image des jeunes femmes du programme télévisé.

Tags:
religieusestélévision
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Philip Kosloski
La prière à l’Esprit saint que Jean Paul II récitait tous l...
2
ANMOL RODRIGUEZ
Ewa Rejman
Défigurée à l’acide, mannequin, Anmol livre une fabuleuse l...
3
Les moines bénédictins
Père Christian Venard
Une nouvelle abbaye bénédictine en France !
4
Cerith Gardiner
En cas de besoin, la très efficace prière de 5 secondes de mère T...
5
ANGELS
Marzena Devoud
Comment les anges communiquent-ils entre eux ?
6
BABY BOY
Mathilde de Robien
Ces prénoms de garçons qui portent en eux le sceau de Dieu
7
Guilhem Lignon
Timothée Dhellemmes
Vidéo : abandonné par Dieu ? La leçon de foi édifiante de Guilhem
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement