Aleteia

Les prénoms bibliques ont la cote à Paris

© Shutterstock
Partager
Commenter

Gabriel, Raphaël, Paul... Le point commun de ces prénoms ? Ils font partie des plus fréquemment attribués aux bébés nés dans la capitale. Une tendance qui ne s'essouffle pas, ces prénoms étant déjà particulièrement plébiscités ces dernières années. Focus sur le top 10 !

À Paris, les prénoms présents dans la Bible restent une valeur sûre ! Il suffit de regarder le top 10 des prénoms les plus attribués, pour les bébés de sexe masculin nés dans la capitale, et recensés par la Mairie de Paris sur son site Open Data Paris, pour découvrir l’engouement toujours aussi vif pour Gabriel et Raphaël, côté garçons, mais aussi pour Joseph ou Paul. Voici les top 10 des prénoms de bébé garçon et fille les plus attribués à Paris en 2016, avec leur signification, leur caractère et leur étymologie, d’après le livre « Un bébé, un prénom » aux éditions Mango.

Top 10 des prénoms de garçons

Voici, dans l’ordre du plus attribué au moins attribué, les dix prénoms les plus courants pour les bébés parisiens nés en 2016.

N°1 : Gabriel

Dérivés : Gabryel, Gabriele, Gaby, Gabi, Gabrielo
Fête : 29 septembre
Étymologie : de l’hébreu gavar, « force » et el, « Dieu » : « force de Dieu »
Histoire : dans la Bible, l’ange Gabriel annonça à Marie la naissance de Jésus. Très courant depuis les années 2000, c’est le deuxième prénom masculin préféré des Français. Ils seraient près de 100 000.
Caractère : généreux, bavard, attaché à sa famille
Fréquence d’attribution : très répandu
Évolution : en hausse
Année record : 2010
Célébrités : l’écrivain Gabriel García Márquez.

N°2 : Adam

Dérivés : Adame, Adama, Adham, Adams, Hadama, Addam, Adamo, Adem, Adamec, Adamek, Adan, Adams, Addam, Addy
Fête : 17 juin
Étymologie : de l’hébreu adama, « fait de terre rouge »
Histoire : selon l’Ancien Testament, Adam, le premier homme créé par Dieu, apparut le sixième jour. Il aurait été façonné à partir d’argile et de terre glaise. En 2017, c’est le quatrième prénom masculin préféré des Français.
Caractère : vif, ambitieux, audacieux
Fréquence d’attribution : très répandu
Évolution : en hausse
Année record : 2010
Célébrités : l’économiste Adam Smith ; l’acteur Adam Sandler.

N°3 : Raphaël

Dérivés : Rafael, Rafaël, Raphael, Raeffel, Rafaele, Raffaello,
Rafaello, Rafaïl, Rafal
Fête : 29 septembre
Étymologie : de l’hébreu repha, « guérir » et el, « Dieu » : « Dieu seul guérit »
Histoire : Dans la Bible, c’est l’ange de la guérison. Si Raphaël a la cote depuis les années 70, c’est en 2005 qu’il devient ultra populaire. C’est le cinquième prénom masculin préféré des Français.
Caractère : sensible, gentil, sérieux
Fréquence d’attribution : très répandu
Évolution : stable
Année record : 2006
Célébrités : le chanteur Raphaël ; le tennisman Rafael Nadal.

N°4 : Louis

Dérivés : Louys, Louie
Fête : 25 août
Étymologie : du germanique hold, « illustre », et wig, « combat » : « illustre au combat »
Histoire : porté par dix-huit rois de France, Louis, redécouvert dans les années 90, plaît tellement que c’est aujourd’hui le septième prénom préféré des Français. Ils seraient près de 200 000.
Caractère : doux, réfléchi, structuré
Fréquence d’attribution : très répandu
Évolution : en hausse
Année record : 1920
Célébrités : le poète Louis Aragon ; le musicien Louis Bertignac.

N°5 : Arthur

Dérivés : Artur, Arturo, Arthuro, Arthus, Artus, Artu, Art
Fête : 15 novembre
Étymologie : du celte arz, « ours »
Histoire : c’est l’un des premiers prénoms celtes à s’être propagé en France dès le Moyen Âge, notamment grâce à la légende du roi Arthur. Aujourd’hui, c’est le huitième prénom masculin préféré des Français.
Fréquence d’attribution : très répandu
Évolution : en hausse
Année record : 2010
Célébrités : le poète Arthur Rimbaud ; l’animateur de télévision
Arthur ; le romancier Artur Conan Doyle.

© Shutterstock

N°6 : Paul

Dérivé : Pol
Fête : 29 juin
Étymologie : du latin paulus, « petit », « faible »
Histoire : saint Paul choisit son nom pour son humilité. Il fut envoyé en mission au Moyen-Orient au Ier siècle, ce qui propagea ce prénom partout dans le monde dès le IIe siècle. Ce classique du répertoire français compte près de 200 000 représentants.
Caractère : curieux, sensible, courageux
Fréquence d’attribution : très répandu
Évolution : stable
Année record : 1920
Célébrités : le peintre Paul Gauguin ; le poète Paul Éluard ; le chanteur Paul McCartney.

N°7 : Alexandre

Dérivés : Aleksandar, Aleksandre, Alexandros, Alexandro, Alexandru, Alexender, Ales
Fête : 22 avril
Étymologie : du grec alexein, « défendre » et andros, « homme »
Histoire : Alexandre le Grand (-356 et -323) est l’une des plus grandes célébrités de l’Antiquité, il a certainement participé à la diffusion et à la popularité de ce prénom toujours aussi apprécié, en France, depuis les années 70.
Caractère : joyeux, sociable, charismatique
Fréquence d’attribution : très répandu
Évolution : en baisse
Année record : 1995
Célébrités : l’écrivain Alexandre Jardin ; le réalisateur Alexandre Arcady.

N°8 : Victor

Dérivés : Viktor, Victorien, Vittore, Vitor, Vito, Victorio
Fête : 21 juillet
Étymologie : du latin victor, « vainqueur »
Histoire : redécouvert dans les années 80, Victor a aujourd’hui beaucoup de succès et fait partie des 50 prénoms préférés des Français. Ils seraient près de 70 000.
Caractère : joueur, équilibré, attaché à sa famille
Fréquence d’attribution : répandu
Évolution : en baisse
Année record : 1998
Célébrités : l’écrivain Victor Hugo.

N°9 : Mohammed

Dérivés : Mohammed, Mohammad
Étymologie : de l’arabe, « digne d’éloges »
Histoire : Mohamed est celui qui reçu les révélations de Djibril (l’ange Gabriel) et édifia le Coran. Ce classique de la culture musulmane est indémodable. Ils seraient près de 70 000.
Caractère : courageux, méticuleux, juste
Fréquence d’attribution : répandu
Évolution : en hausse
Année record : 2010
Célébrités : le boxeur Mohamed Ali.

N°10 : Joseph

Dérivés : Josef, Iosef, Yossef
Fête : 19 mars
Étymologie : de l’hébreu yôsephyâh, « Dieu accroîtra ma descendance »
Histoire : dans l’Ancien Testament, Jacob et Rachel qui souhaitaient d’autres enfants appelèrent leur fils Joseph pour que « Dieu accroisse leur descendance ». Très répandu au début du XXe siècle, Joseph signe son retour depuis quelques années. Ils seraient plus de 130 000.
Caractère : combatif, sensible, fidèle
Fréquence d’attribution : rare

Top 10 des prénoms de filles

Voici, dans l’ordre du plus attribué au moins attribué, les dix prénoms les plus courants pour les petites filles parisiennes nées en 2016.

N°1 : Louise

Dérivés : Louisa, Louiza, Luisa, Louisy, Louisette, Louisiane, Louison
Fête : 15 mars
Étymologie : du germanique hold, « illustre » et wig, « combat » : « illustre au combat »
Histoire : très courant au début du XXe siècle puis oublié pendant trente ans, Louise connaît un véritable boom depuis 2000. C’est le prénom féminin préféré des Français. Elles seraient plus de 100 000.
Caractère : rêveuse, sérieuse, proche de la nature
Fréquence d’attribution : très répandu
Évolution : en hausse
Année record : 1901
Célébrités : l’actrice Louise Bourgoin ; la sculptrice Louise Bourgeois.

N°2 : Emma

Dérivés : Emmy, Emy, Emmie, Emi, Emie
Fête : 19 avril
Étymologie : du germanique ermen, « universelle » ou de l’hébreu immanu-el, « Dieu est avec nous » (dans ce cas, il serait un iminutif d’Emmanuelle)
Histoire : troisième prénom préféré des Français en 2017, Emma, qui était déjà en vogue au XIXe siècle, pourrait être concurrencée ses prochaines années par Emmie, sa variante anglaise.
Caractère : vive, audacieuse, séductrice
Fréquence d’attribution : très répandu
Évolution : stable
Année record : 2006
Célébrités : Emma Bovary, l’héroïne de Madame Bovary de G. Flaubert ; les actrices Emma de Caunes et Emma Thompson.

N°3 : Alice

Dérivés : Allice, Allyce, Alis, Alysse, Alyse, Alyze, Alisse, Halise
Fête : 16 décembre
Étymologie : du germanique adal, « noble »
Histoire : très couru au début du XXe siècle, ce prénom a toujours eu du succès malgré une forte baisse d’attribution dans les années 70. Aujourd’hui, sa cote est telle qu’il est même le huitième prénom féminin préféré des Français.
Caractère : douce, optimiste et pragmatique
Fréquence d’attribution : très répandu
Évolution : en hausse
Année record : 1908
Célébrités : l’actrice Alice Sapritch, la chanteuse Alice Dona, l’héroïne du roman Alice au pays des merveilles, la danseuse étoile Alice Renavand.

N°4 : Chloé

Dérivés : Chloée, Kloé, Choélia, Cloélia, Cloé, Chloë
Fête : 5 octobre
Étymologie : du grec khloé, « jeune pousse » ou « herbe naissante »
Histoire : déesse des fleurs dans la mythologie grecque, Chloé est le quatrième prénom féminin préféré des Français en 2017. Elles seraient près de 130 000.
Caractère : lunaire, vive, indépendante
Fréquence d’attribution : très répandu
Évolution : stable
Année record : 2000
Célébrités : Chloé, l’héroïne du roman de Boris Vian L’Écume des Jours ; Chloe Delevingne, soeur de Cara, mannequin et actrice ; l’actrice Chloë Sevigny.

N°5 : Jeanne

Dérivés : Jehanne, Jeannie, Jane, Jeane, Jehane, Jeanna, Jeany,
Jeanny, Janny, Jany
Fête : 30 mai
Étymologie : de l’hébreu yohanân, « Dieu fait grâce »
Histoire : Jeanne a connu plusieurs vagues de succès, et ce dès le Moyen Âge. En 1920, on alla jusqu’à attribuer à plus de 16 000 petites filles par an le prénom Jeanne. C’est l’un des dix prénoms les plus donnés à Paris. On en compte près de 200 000.
Caractère : engagée, persévérante, fiable
Fréquence d’attribution : très répandu
Évolution : stable
Année record : 1920
Célébrités : Jeanne d’Arc ; l’actrice Jeanne Moreau.

© Shutterstock

N°6 : Inès

Dérivés : Inës, Iness, Inesse, Ynès, Yness, Ynesse
Fête : 10 septembre
Étymologie : du grec agnê, « chaste », « pure » ou de l’arabe ines, « sympathique »
Histoire : cette variante espagnole d’Agnès a commencé à plaire aux Français en 1985 alors qu’Inès de La Fressange était l’égérie de Chanel. Depuis, c’est le cinquième prénom féminin préféré
des Français. On en compte plus de 80 000
Caractère : douce, fiable, généreuse
Fréquence d’attribution : très répandu
Évolution : en hausse
Année record : 2010
Célébrités : le mannequin Inès de La Fressange.

N°7 : Sarah

Dérivés : Sara, Sari, Sarine, Saura
Fête : 9 octobre
Étymologie : de l’hébreu, « princesse »
Histoire : dans la Bible, Sarah, l’épouse d’Abraham qui ne pouvait avoir d’enfant fut visitée par des anges qui lui annoncèrent la naissance de son fils Isaac. Sarah, qui fait consensus dans les trois religions monothéistes, est le quatorzième prénom préféré des Français.
Caractère : psychologue, timide, visionnaire
Fréquence d’attribution : très répandu
Évolution : stable
Année record : 2000
Célébrités : l’actrice Sarah Jessica Parker ; la décoratrice Sarah Lavoine.

N°8 : Léa

Dérivés : Leah, Lhea, Leha, Lia, Liah, Léane, Leane, Leanne, Leana, Léana
Fête : 22 mars
Étymologie : de l’hébreu lé’ah, « vache sauvage » ou du latin lea, « lionne »
Histoire : dans la Bible, Léa, la cousine de Jacob, devint son épouse après que le père de Léa l’a substituée, lors de la nuit de noces, à Rachel, sa sœur. Depuis 1990, la popularité de Léa est toujours intacte. C’est le dixième prénom préféré des Français.
Caractère : généreuse, tolérante, fidèle et loyale
Fréquence d’attribution : très répandu
Évolution : en baisse
Année record : 2001
Célébrités : les actrices Léa Fazer, Léa Seydoux et Léa Drucker.

N°9 : Charlotte

Dérivés : Charletta, Charlette, Karlotta, Karlota, Lotte, Lottie
Fête : 17 juillet
Étymologie : du germanique karl, « viril »
Histoire : connu depuis le Moyen Âge, Charlotte a traversé les siècles et semble pour le moment indémodable.
Caractère : optimiste, logique, attentionnée
Fréquence d’attribution : répandu
Évolution : stable
Année record : 1987
Célébrités : la chanteuse et actrice Charlotte Gainsbourg ; les actrices Charlotte Le Bon, Charlotte de Turckheim et Charlotte Rampling ; la princesse Charlotte Casiraghi.

N°10 : Anna

Dérivés : Ana, Hanna, Hannah, Hana, Annah, Hanah, Anah
Fête : 26 juillet
Étymologie : de l’hébreu hannah, la « grâce »
Histoire : depuis 1980, Anna a détrôné la très populaire Anne. Particulièrement apprécié par les petites filles et leurs parents depuis la sortie du film de Disney La Reine des neiges, en 2013, c’est aujourd’hui le 18e prénom féminin le plus attribué.
Caractère : spirituelle, passionnée, curieuse
Fréquence d’attribution : très répandu
Évolution : en hausse
Année record : 1905
Célébrités : Anna, l’une des héroïnes de La Reine des neiges ; l’actrice Anna Mouglalis ; l’héroïne du roman de Tolstoï Anna Karénine.

À propos :

« Un bébé un prénom » est recensent plus de 10 000 prénoms pour petites filles et petits garçons. Chacun s’accompagne de son étymologie, son histoire, son caractère ou encore sa fréquence d’attribution. Un ouvrage passionnant pour bien choisir le prénom du futur bébé, ou simplement pour s’intéresser au sens de son propre prénom !

Un bébé, un prénom, d’Anne-Elisabeth Le Gal et Marie-Odile Mergnac, éditions Mango, 19,95 euros.

Éditions Mango
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]