Aleteia

« Dieu m’a redonné la vue » : la touchante action de grâce d’une fillette guérie de sa cécité

Partager
Commenter

Grâce à une bienfaitrice, une enfant des Samoa américaines, a parcouru 13.000 kilomètres pour être opérée aux Etats-Unis.

Lila, 8 ans, originaire des Samoa américaines, veut croire au miracle. Alors qu’elle était presque aveugle, la petite fille peut aujourd’hui jouer comme tous les enfants de son âge. Si elle clame à la chaîne de télévision WTXL TV que « Jésus [lui] a ouvert les yeux », Lila doit cependant beaucoup à une ange-gardien, Eva Mulitauaopele, ou « Pelé ». C’est grâce à elle, après une aventure extraordinaire, que la fillette a pu se faire opérer et retrouver la vue.

L’appel du Seigneur

Pelé et son mari, originaires des Samoa américaines, effectuent régulièrement des missions médicales sur l’île. Avec leur groupe, ils prodiguent des soins médicaux gratuits et attirent jusqu’à 500 personnes par jour. Durant un de ses séjours, ils rencontrent Lila. Un médecin local a diagnostiqué que cette fillette perdrait bientôt complètement la vue si elle n’était pas rapidement opérée. « Je sentais le Seigneur me dire : « Prends-là ! » Et, personne d’autre ne pouvait le faire, » raconte Pelé.

Pelé et Lila vont alors prendre ensemble quatre vols et parcourir près de 13.000 kilomètres pour gagner les États-Unis. À son arrivée, Lila est prise en charge par le Dr Alexander Pogrebniak, un ophtalmologiste pédiatrique installée en Californie. « Elle est venue ici et elle ne pouvait pas voir une main agitée devant ses yeux » a raconté le docteur à une chaîne locale du réseau ABC. « Le lien visuel entre l’œil et le cerveau se développe jusqu’à l’âge de 10 ans environ » explique le Dr Pogrebniak pour justifier l’urgence d’une opération pour Lila.

Reste à financer la couteuse intervention. Le programme Gift of Life (« cadeau de vie ») du Spring Valley Rotary Club, la prend en charge tandis que de nombreuses églises de la région se démènent pour habiller et loger Lila. Après deux opérations chirurgicale, Lila n’a pas totalement retrouvé la vue, mais les résultat sont bien meilleurs qu’escomptés. Pour Pelé, il ne s’agit pas d’elle, ni même de Lila, mais « de ce que Dieu peut faire quand une communauté se rassemble ». Quant à la fillette, elle se sent maintenant « belle » et rend grâce à Jésus.

Partager
Commenter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]