Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 04 juillet |
Sainte Elisabeth du Portugal
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Deux détenus profitent d’une visite du Pape pour se faire la belle

ITALY-VATICAN-POPE-VISIT-CESENA

AFP PHOTO / TIZIANA FABI

Le Pape à Bologne, le 1er octobre 2017.

La rédaction d'Aleteia - publié le 11/10/17

Deux détenus italiens conviés il y a 10 jours à partager la table du pape François à Bologne ont profité de cette sortie pour s'évader.

Lors de son dernier voyage à Bologne, le Pape a partagé un repas avec quelques 1000 personnes, dont des sans-abris, des migrants et des détenus. Parmi les « invités » à ce repas figuraient deux prisonniers napolitains appartenant à un groupe d’une vingtaine de détenus venus de Modène. Les deux hommes ont profité de ce rendez-vous pour fausser compagnie aux bénévoles qui les encadraient.


POPE FRANCIS REFUGEES

Lire aussi :
Le pape François rêve d’un nouvel humanisme européen

Dans les médias italiens qui ont fait leur miel de cette information insolite toute la journée, les versions divergent pour savoir si les deux hommes ont pris le temps ou non de déjeuner avec le Pape argentin avant de se faire la belle.

Ce qui est certain, c’est que les deux hommes n’étaient pas des prisonniers comme les autres. Ils séjournaient dans une structure alternative à la prison spécialisée dans la réinsertion de pensionnaires socialement dangereux et des toxicomanes. À l’heure actuelle, les deux hommes sont introuvables. Le pape François est sensible à la situation des détenus et il en rencontre souvent lors de ses déplacements.


DINNER CHURCH

Lire aussi :
Les repas dans une église sont-ils appropriés ?

Tags:
Pape Françoisprison
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement