Aleteia

Deux détenus profitent d’une visite du Pape pour se faire la belle

AFP PHOTO / TIZIANA FABI
Le Pape à Bologne, le 1er octobre 2017.
Partager
Commenter

Deux détenus italiens conviés il y a 10 jours à partager la table du pape François à Bologne ont profité de cette sortie pour s'évader.

Lors de son dernier voyage à Bologne, le Pape a partagé un repas avec quelques 1000 personnes, dont des sans-abris, des migrants et des détenus. Parmi les « invités » à ce repas figuraient deux prisonniers napolitains appartenant à un groupe d’une vingtaine de détenus venus de Modène. Les deux hommes ont profité de ce rendez-vous pour fausser compagnie aux bénévoles qui les encadraient.

Dans les médias italiens qui ont fait leur miel de cette information insolite toute la journée, les versions divergent pour savoir si les deux hommes ont pris le temps ou non de déjeuner avec le Pape argentin avant de se faire la belle.

Ce qui est certain, c’est que les deux hommes n’étaient pas des prisonniers comme les autres. Ils séjournaient dans une structure alternative à la prison spécialisée dans la réinsertion de pensionnaires socialement dangereux et des toxicomanes. À l’heure actuelle, les deux hommes sont introuvables. Le pape François est sensible à la situation des détenus et il en rencontre souvent lors de ses déplacements.

Partager
Commenter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]