Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’importance de rendre grâce à Dieu

HAND PRAYER
DIFFUSION PRESSE UNIQUEMENT - ServizioFotograficoOR/CPP/CIRIC
Geste d'un prêtre présent lors de la messe d'action de grâce célébrée au lendemain de la canonisation de sainte Mère Teresa au Vatican, le 5 septembre 2017.

Partager

Comme Jésus qui rend souvent grâce au Père, nous sommes aussi invités à dire merci à Dieu, dans notre prière quotidienne.

La prière chrétienne s’accorde à notre corps comme une harpe et elle vibre au rythme de notre vie. Elle se greffe à l’image que nous nous faisons de Dieu et elle change à mesure que nous grandissons dans la foi. Individuelle ou communautaire, elle est essentiellement action de grâce filiale, car nous avons tout reçu du Père qui nous donne son Fils dans l’Esprit.

Saint Paul nous invite à rendre grâce à Dieu avec fidélité pour sa miséricorde qui s’étend sur nous et sur sa création, malgré le mal et la souffrance. « Soyez assidus à la prière ; qu’elle vous tienne vigilants dans l’action de grâce. » (Col 4, 2). Comment ne pas rendre grâce pour toutes les merveilles que Dieu accomplit par son Fils Jésus! La prière d’action de grâce au Père se traduit par ces mots que Jésus a vécus de l’intérieur et qu’il exprimait avec tout son corps: reconnaissance, accueil, écoute, merci, bénédiction.

Reconnaître l’action du Père

Jésus rend souvent grâce au Père qu’il voit à l’œuvre dans ses enfants, surtout les plus petits. « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits » (Mt 11, 25). Jésus loue le Père, le bénit, le reconnaît dans les plus humbles. Il nous apprend la gratitude. Il y a un savoir dans la prière d’action de grâce qui s’apprend à l’école de Jésus doux et humble de cœur.

Le chrétien qui met la prière au cœur de sa vie n’est pas un ingrat, car il emprunte avec Jésus un chemin de reconnaissance ; reconnaissance au sens de « merci », mais aussi dans le sens qui consiste à relever les traces du Christ sur les routes de notre monde. Plus le croyant prie, plus sa foi grandit, plus il devient action de grâce. Jésus le sait bien, lui qui prie ainsi devant le tombeau de Lazare en levant les yeux au ciel : « Père, je te rends grâce parce que tu m’as exaucé. Je le savais bien, moi, que tu m’exauces toujours; mais je le dis à cause de la foule qui m’entoure, afin qu’ils croient que c’est toi qui m’as envoyé » (Jn 11, 41-42). Lire la suite sur le blogue de Jacques Gauthier

Tags:
prière
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]