Aleteia

Le pape François va discuter en direct avec les astronautes de la Station spatiale internationale

M.MIGLIORATO I CPP I CIRIC
9 novembre 2016 : Le pape François, le regard vers le haut, lors de l'audience générale. Place Saint Pierre, Vatican. November 9, 2016: Pope Francis looks up during his weekly general audience, in St. Peter's Square, at the Vatican.
Partager
Commenter

Six ans après Benoît XVI, le pape François va échanger en direct avec les astronautes de la Station spatiale internationale (ISS) le 26 octobre prochain.

La communication ne sera pas inédite, mais elle devrait offrir des images et des échanges singuliers. Le Vatican a annoncé ce lundi que le souverain pontife échangera en direct avec les astronautes de la Station spatiale internationale. La liaison devrait durer une vingtaine de minutes. Le 21 mai 2011, son prédécesseur Benoît XVI, s’était déjà plié à cet exercice. Aux astronautes de l’ISS, il s’était dit heureux d’avoir « l’extraordinaire opportunité » de parler avec eux, saluant leur « courage » et leur « discipline ».

Benoît XVI s’était dit certain qu’ils étaient « animés par de nobles idéaux » : ceux de mettre au service du bien commun le fruit de leurs recherches. Au fil des échanges, il avait été question de la contribution de la science à la cause de la paix, de la responsabilité des hommes pour l’avenir de la planète et de sa fragilité, des jeunes, ou encore de la beauté de la Terre et de la création. La Station spatiale internationale peut accueillir six astronautes simultanément. L’équipage est renouvelé tous les trois mois environ. Depuis le début du mois de septembre, sont présents dans la station un Italien, Paolo Nespoli, trois américains, Randy Bresnik, Joe Acaba et Mark Vande Hei, et deux Russes, Sergey Ryazanskiy et Alexander Misurkin.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]