Aleteia

Il ne faut pas considérer la sainteté comme une perfection hors de portée

M.MIGLIORATO I CPP I CIRIC
Partager
Commenter

À Saint-Louis-des-Français, le cardinal Parolin a lancé dimanche 8 octobre un appel à la sainteté.

Le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État du Saint-Siège, a célébré la messe à Saint-Louis-des-Français à Rome le 8 octobre 2017, à l’occasion de la fête patronale de la communauté française de la ville. Dans son homélie en français, il a invité à ne pas considérer la sainteté comme une perfection hors de portée.

Il y a « une forme de paganisme subtilement logée dans nos cœurs », a dénoncé le haut prélat : croire que la sainteté est impossible car au-delà de nos forces. En effet, a-t-il expliqué, la véritable sainteté est un don de Dieu. Et le « bon combat est de vouloir être ajusté à l’amour de Dieu », a-t-il poursuivi.

Il ne faut donc pas considérer la sainteté comme « une forme de perfection morale hors de portée ». Comme l’écrivait saint Paul, la puissance de Dieu se déploie dans la faiblesse de l’homme. Et l’homme dispose de moyens concrets de sanctification : l’écoute de la Parole, les sacrements et le service du prochain.

Partager
Commenter
Tags:
saintete
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]