Aleteia
Mercredi 28 octobre |
Saint Jude
Spiritualité

Un livre pour tout savoir de Jeanne d’Arc sous toutes les coutures

© Wikimedia

Gravure de Jeanne d'Arc, 1903.

Bernard Plessy - Publié le 08/10/17

Avec le "Dictionnaire encyclopédique de Jeanne", parcourez une somme exceptionelle de connaissances sur la sainte, son action, son image, son procès, son époque, les lieux où elle a vécu mais aussi les auteurs, artistes, musiciens, cinéastes qu'elle a inspirés.

Pesez bien le titre : par ordre alphabétique (dictionnaire) l’ensemble des connaissances relatives à Jeanne d’Arc (encyclopédique). Une gageure ? Oui. Tenue ? Oui. Plus de 2000 pages, une typographie serrée et des petits caractères, sur deux colonnes. Environ 3000 « entrées » ou articles. Un travail colossal, inattendu, une bombe chez les « johanniques ». 

On peut l’aborder avec prévention : Jeanne en pièces détachées, au hasard de l’alphabet ? Ne vaudrait-il pas mieux une bonne biographie ? C’est vrai, et il en existe (Colette Beaune, Régine Pernoud). Mais Jeanne, elle et sa courte vie, sont au détail près dans cette somme, et dès l’entrée, en une chronologie de dix pages, de 1412 (naissance) à 1920 (canonisation), au jour le jour pendant les années de sa mission. Ainsi peut-on reconstituer son parcours à volonté, d’un article à l’autre, avec une curiosité active et inventive.

Mais le contenu va bien au-delà de la vie même de Jeanne. Il y a son temps, les hommes, grands seigneurs, gens de guerre, prélats, les partis, les conflits, les défis. Il y a Jeanne dans la suite des siècles : Jeanne au péril de l’histoire, de l’Église, des annexions partisanes, reconnue comme une des plus grandes héroïnes de tous les temps, universelle, canonisée par l’Église, célébrée par la République, patronne de la France. Eh bien tout cela, ces combats autour d’elle, plus vifs, plus âpres que ceux qu’elle a menés autour d’Orléans, ce Dictionnaire les restitue. Pour en donner l’idée, prenons le premier exemple qui se présente : la lettre A.




Lire aussi :
L’anneau de Jeanne d’Arc a-t-il vraiment été retrouvé ?

Sa vie ? Abjuration (7 p.) ; Âge de Jeanne (3 p.) ; Amis de J. (et leurs dépositions) ; Anneaux de J. (dont celui du Puy-du-Fou) ; Arc, les membres de sa famille (4 p.). L’histoire et la politique ? Action française ; Allemagne et J. ; Alsace et J. ; Angleterre et J. (7 p.). Les écrivains ? Parmi les plus récents, une bonne dizaine, oubliés ou très connus : Alain (rationaliste), Anouilh, Apollinaire, Aragon (résistant et communiste), Dom Aubourg, Audiberti… Je laisse de côté les ecclésiastiques, leurs sermons et panégyriques, les discours des politiques à Orléans (de Malraux à Macron…), tous ces textes longuement cités.

Quand on y plonge, on mesure ce que l’on ignore de Jeanne

Mais encore un article sur le fameux cantique À l’étendard : « Sonnez fanfares triomphales… » Et surtout, emblématique du Dictionnaire, l’article Art (œuvres en rapport avec Jeanne, collections françaises et étrangères), 70 pages, inestimable répertoire pour l’iconographie de Jeanne. Sans l’article cinéma (139 films entre 1895 et 2015), ni cartes postales (un peu rapide).

Cette démonstration vaudrait pour toutes les lettres de l’alphabet. C’est une somme, à l’évidence. Est-ce le surgissement d’un monument soudain et « incontournable » ? Je réponds : oui, par conviction intime. Quand on y plonge, on mesure ce que l’on ignore de Jeanne, avec effroi. Quand on y baigne, on mesure ce que l’on peut apprendre, avec joie. Comment en user ? Comme l’implique un dictionnaire : par découverte fragmentaire. Chaque article apporte sa pierre, comme une tesselle de mosaïque. De l’une à l’autre, d’un jour à l’autre, le tableau se constitue. Du détail à l’ensemble, de l’ensemble aux détails, on vit avec Jeanne.

Pascal-Raphaël Ambrogi et Dominique Le Tourneau,Dictionnaire encyclopédique de Jeanne, Desclée de Brouwer, 2010 p, 39 euros.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
Jeanne d'Arc
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Camille Dalmas
Derrière la phrase du Pape sur les homosexuel...
Mathilde de Robien
Franz et Franziska Jägerstätter, un couple un...
Marzena Devoud
Le rituel matinal du pape François avant de s...
statue de femme les yeux bandés
Mgr Benoist de Sinety
Dans nos aveuglements, le diable montre son v...
belle mère et belle fille
Jeanne Larghero
S’embrouiller avec sa belle-mère en trois leç...
dessin caricature
Guillaume de Prémare
Terrorisme islamique : l’impasse du droit au ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement