Aleteia

Les corps mutilés des 21 coptes exécutés en Libye retrouvés dans un charnier

HO I AL-FURQAN MEDIA I AFP
Partager
Commenter

Le 15 février 2015, Daech avait diffusé une vidéo de la décapitation d'un groupe de chrétiens coptes égyptiens.

Les autorités libyennes et égyptiennes ont confirmé samedi 7 octobre que le charnier contenant les dépouilles des 21 chrétiens coptes exécutés dans la région de Syrte par Daech en 2015 avait été retrouvé. Cette exécution avait été assortie d’une macabre mise en scène qui avait révulsé le monde entier.

Moins d’un an après la reprise de la ville de Syrte par les forces loyales au gouvernement d’union nationale (GNA), les autorités libyennes semblent avoir fait la lumière sur cet épisode abject. La direction de la lutte contre le crime organisé de Misrata, antenne du ministère de l’Intérieur libyen, a indiqué dans un communiqué diffusé samedi que les corps des malheureux avaient été retrouvés grâce « grâce aux aveux des jihadistes de l’EI faits prisonniers » lors de la prise de Syrte.

Des corps mutilés

Les corps du charnier étaient mutilés, la tête séparée du corps, selon les autorités qui ont fait la macabre découverte vendredi 6 octobre, au matin. En début de semaine, la justice libyenne avait lancé des opérations d’excavations sur une plage. Les dépouilles des victimes, transférées à Misrata, ont été confiées à un médecin légiste.

Le ministère des Affaires étrangères égyptien a confirmé cette découverte. Les autorités égyptiennes et libyennes collaborent désormais pour organiser le rapatriement des dépouilles en Egypte.

Partager
Commenter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]