Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 24 septembre |
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

Toutes les chansons ne sont pas bonnes à écouter : les conseils du père Galea

J-P Mauro - publié le 04/10/17

Comment choisir des chansons qui n'abîment pas notre âme ?

Lors d’un rassemblement de jeunes à Perth cet été, le père Rob Galea a partagé dans une vidéo une sorte de mode d’emploi à notre attention pour choisir avec intelligence la musique que nous écoutons. 

Nous devrions être plus conscients de la musique que nous écoutons et qui nourrit nos âmes. Dans cette vidéo le père Galéa nous invite ainsi au discernement. Selon lui, quand les chrétiens recherchent de nouvelles chansons, ils devraient tout d’abord considérer les textes ainsi que les raisons qui ont poussé les artistes à écrire ces chansons et les émotions qu’elles suscitent. « La musique transcende l’esprit […] et va droit au cœur. Nous savons grâce aux Écritures qu’il y aura de la musique au Paradis. Je crois que la musique est un don de Dieu, mais je pense aussi que le malin peut l’utiliser pour sa cause à lui, pour ses objectifs, plaide le père Galéa. Donc cela signifie que toutes les musiques ne sont pas égales. Certaines musiques nous élèvent vers Dieu, […] et nous rendent plus vivants, plus joyeux. Tandis que d’autres nous éloignent de tout cela », prévient le jeune prêtre.

Est-ce que ces paroles élèvent ma dignité ?

Alors en tant que chrétiens, comment pouvons-nous savoir quelle musique écouter et quelle musique éviter ? », s’interroge ce maltais. « Demandez-vous tout d’abord que disent les paroles du texte. Est-ce qu’elles vous élèvent ? Est-ce qu’elles élèvent votre dignité et la dignité des autres ? Est-ce qu’elles glorifient Dieu ? […] Ou bien font-elles exactement l’inverse, en abaissant votre esprit, et en glorifiant les ténèbres plutôt que la lumière ? Est-ce qu’elles glorifient le sexe, la drogue, les choses matérielles et l’argent ? »

Les paroles d’une chanson sont la partie la plus facile à identifier. Il est simple de comprendre si elles sont bonnes ou mauvaises. Dans la vidéo, le père Rob Galea précise : « Vous pouvez écouter cette musique, mais si vous vous éternisez sur elle, elle vous nuira, que vous le croyiez ou pas. Un autre point à considérer, ce sont les raisons qui ont poussé les artistes à écrire ces chansons. Très souvent nous ne les connaissons pas. Mais faites des recherches pour comprendre le sujet de la chanson car les paroles que nous mettons dans notre bouche, ce que nous chantons, ce que nous écoutons, a de l’importance. Protégez votre cœur, protégez votre esprit ! »

Cette chanson m’apporte-t-elle de la joie ou de la colère ?

Un autre aspect sur lequel il faudrait réfléchir, ce sont les émotions que les chansons suscitent. « Est-ce qu’elles apportent de la joie, de l’agressivité, de la mélancolie, de la tristesse ? […] De quoi voulez-vous inonder votre cœur ? » Le père Rob Galea raconte ainsi que lorsqu’il était adolescent et qu’il se disputait avec quelqu’un, il filait dans sa chambre et écoutait de la musique heavy ou death metal. Quand il sortait, il était encore plus en colère parce que cette musique l’avait rempli d’agressivité, et non de paix. Quand on nourrit notre âme de chansons aux paroles violentes, on obtient plus d’agressivité. Quand on nourrit notre cœur de saleté, on obtient de la saleté. On sera habité par de l’agressivité et on sera de mauvaise humeur.

« Mais si vous remplissez votre âme de choses positives, de musiques qui glorifient le Seigneur, et qui vous élèvent, vous serez élevés. Vous serez fortifiés. Donc faites attention à ce que vous écoutez », poursuit le père Rob qui conclut sa vidéo par des paroles enthousiasmantes : « La musique est un merveilleux don de Dieu. Continuez à chanter, continuez à écouter de la musique et continuez à vous préparez pour le Ciel, car il y aura beaucoup de musique là-haut ! »

Tags:
Musique
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement