Aleteia

Gignac récolte des millions pour des enfants atteints du cancer

© JULIO CESAR AGUILAR / AFP
André Pierre Gignac, le 19 août 2017.
Partager
Commenter

S’il préfère être discret, le footballeur André-Pierre Gignac n’en demeure pas moins un catholique dont la foi guide la vie quotidienne. Son engagement auprès d'enfants atteints du cancer en témoigne.

Exilé au Mexique depuis 2015, il vient de mettre sa charité au service d’une jeune Française prénommée Zoé (6 ans) souffrant d’une grave tumeur au cerveau et de trente-neuf autres enfants atteints de cancer soignés à Monterrey, où Gignac démontre chaque jour ses talents de footballeur au club de Tigres. Afin d’apporter à leur famille respective les fonds requis pour poursuivre les soins nécessaires à leur traitement, l’ancien attaquant de l’équipe de France était à l’initiative, mercredi 27 septembre, d’une vente aux enchères regroupant différents articles de football portés par plusieurs grands noms de l’élite mondiale.

Parmi eux figuraient ainsi des chaussures et un maillot de l’Argentine appartenant à Lionel Messi, le ballon du match au cours duquel Gignac a inscrit son premier triplé avec les Tigres, un maillot de Karim Benzema dédicacé par les joueurs du Real Madrid, ou encore une tunique d’Olivier Giroud, qui, par ailleurs, partage la même sensibilité religieuse qu’André-Pierre Gignac. Le prix de départ de chaque article était fixé à 1 euro.

2.000 euros ont été déboursés pour le premier article, un maillot du joueur de la sélection mexicaine Javier Ignacio Aquino Carmona. La somme globale récoltée dépasse toutes les espérances : au total, 5.165.000 dollars ont été recueillis pour Zoé et le reste des enfants malades. De quoi redonner de l’espoir à la petite Zoé. Après avoir reçu un premier cycle de chimiothérapie et d’immunothérapie pour traiter la présence de gliomes affectant le tronc cérébral, elle a récemment quitté le Mexique pour regagner l’Angleterre où elle réside avec ses parents.

//platform.twitter.com/widgets.js

Gignac reste peu disert dès lors qu’il s’agit d’évoquer sa foi. À peine sait-on qu’il considère la Bible comme son livre de chevet préféré et que Jésus reste l’unique personnage historique qu’il tient pour référence. Outre sa générosité envers Léa, il s’est récemment fait remarquer en apportant des vivres aux survivants des derniers séismes survenus au Mexique et en réunissant 130.000 pesos (environ 6.110 euros) pour les victimes.

Partager
Commenter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]