Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
Aleteia

« Trop jeune pour les bigoudis, viens à l’aumônerie ! »

CAMPAGNE AEP
Partager

Des slogans amusants, des photos décapantes, la nouvelle campagne de l’aumônerie de l’enseignement public de Douai décoiffe. Pour interpeller.

De drôles d’affiches ont fleuri ces derniers jours sur les panneaux de la ville de Douai, dans le Nord. Là, une dame âgée en bigoudis accroche l’œil, ici, c’est un radis qui attire le regard. L’objectif de cette campagne, c’est bien d’interpeller avec l’idée d’attirer les jeunes à l’Aumônerie de l’enseignement public (AEP). « Tant mieux si ça fait parler, souligne Eric Bessot, l’animateur en pastorale qui a lancé l’idée. Juste avant la rentrée, avec mon doyen, le père Michel Masclet, on s’est dit que ce serait bien de faire une campagne décalée. On a commencé à réfléchir à quelques slogans et c’était parti… » L’animateur en pastorale a demandé un petit coup de main à son frère designer graphique et en quelques jours, le tour était joué.

La campagne est parfaitement orchestrée : trois phases pour trois modèles d’affiches ont été prévues, collées à une semaine ou deux d’intervalle sur les panneaux municipaux réservées aux associations – et l’AEP en est une — ou à l’affichage libre. Deux affiches ont déjà été dévoilées, cette semaine et la semaine précédente. « Trop jeune pour les bigoudis… Viens à l’aumônerie », la première affiche a eu son petit effet.

CAMPAGNE AEP
AEP

Et depuis quelques jours, les passants peuvent voir une deuxième affiche sur une bonne dizaine de panneaux de la ville et aussi dans les églises : « T’as pas un radis… Viens à l’aumônerie ».

CAMPAGNE AEP
AEP

À Douai, au cœur du diocèse de Cambrai, l’AEP touche chaque année plusieurs dizaines de jeunes. Seront-ils plus nombreux cette année grâce à cette campagne ? L’animateur de 33 ans, en charge de l’AEP pour les six établissements publics, collèges et lycées de la ville de Douai, l’espère de tout cœur : « Si ça marche, on remettra ça l’an prochain, cette fois en préparant la campagne avec les jeunes et pourquoi pas en l’élargissant à tout le territoire diocésain, et en personnalisant juste une ou deux infos par doyenné ».

Pour découvrir ce que réserve la troisième et dernière affiche de cette campagne, il faudra donc patienter jusque mercredi ou jeudi prochain. Un indice ? Elle devrait, à nouveau, donner envie aux jeunes de l’enseignement public de… venir à l’aumônerie !

Site de l’aumônerie de l’enseignement public de Douai.