Aleteia

Les MEP vont envoyer sept prêtres en mission « ad vitam » en Asie

M.MIGLIORATO I CPP I CIRIC
Un homme portant un crucifix lors de la 90e Journée missionnaire mondiale le 23 octobre 2016 au Vatican.
Partager
Commenter

Sept prêtres âgés de 31 à 45 ans seront envoyés officiellement en mission le 1er octobre. Leur supérieur se réjouit de ce petit "frémissement" des vocations.

Ils n’ont jamais été aussi nombreux depuis 1970. Le 1er octobre, jour de la fête de sainte Thérèse de Lisieux, patronne des Missions, sept jeunes prêtres des Missions étrangères de Paris (MEP) seront envoyés en mission en Asie et dans l’océan Indien. Une mission « ad vitam » qui les conduira au Cambodge, en Birmanie, au Laos, en Thaïlande et à Singapour, précise la Société des MEP.

Issus de divers diocèses de France, leur âge oscille entre 31 et 45 ans. Comme les quelques 200 membres actuels de la société qui sont en territoire de mission, ils auront trois ans pour apprendre la langue et découvrir la culture locale du pays dans lequel ils seront envoyés. Puis « ce sera à eux de trouver leur manière d’annoncer l’Évangile : dialogue inter-religieux, soutien aux plus pauvres, accueil des personnes marginalisées… », souligne le supérieur général de la Société, le père Gilles Reithinger.

Ils n’ont pas choisi leur destination

Même si on est loin de la quarantaine envoyée en 1946, les MEP se réjouissent de ce petit « frémissement » des vocations qu’ils attribuent au développement du volontariat international proposé depuis 2003 à de jeunes étudiants ou professionnels – 150 chaque année – pour une période de trois mois à un an.

Comme les 4 300 autres missionnaires qui se rendent en Asie et dans l’océan Indien depuis 360 ans, les sept nouveaux prêtres n’ont pas choisi leur mission. Ce à quoi le supérieur général répond : « La mission n’appartient pas au missionnaire. Celui-ci est envoyé par l’Église, pour porter un projet d’Église ». Chacun partira donc avec pour seul bagage son charisme propre et son engagement à suivre le Christ, à faire de l’Évangile son programme de vie, dans le respect des cultures locales, comme il est dit très clairement dans les Instructions aux missionnaires de 1664 : « N’emportez avec vous que Jésus Christ, ni votre pays, ni votre culture ».

Pour toute la vie

La messe célébrée le 1er octobre à Saint-François-Xavier des Missions étrangères marquera « le début d’une itinérance qui durera toute la vie ». Partants et fidèles se rendront ensuite dans les jardins de la Société, en procession, à la lueur de torches, pour vénérer les reliques des martyrs MEP. Les missionnaires iront ensuite à l’oratoire pour se voir remettre la croix qui les accompagnera dans leur mission.

Fondées au XVIIe siècle, les MEP constituent la principale société d’envoi de missionnaires catholiques en Asie et dans l’océan Indien. 23 de leurs missionnaires en Corée, au Vietnam et en Chine ont été canonisés au XXe siècle.

Tags:
mep
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]