Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

50 ans de mariage face à la maladie d’Alzheimer

Partager

À l'occasion d'un reportage sur France 2, Michèle témoigne de son amour pour Jean malgré la maladie d’Alzheimer.

« Je promets de te rester fidèle, dans le bonheur et dans les épreuves, dans la santé et dans la maladie, et de t’aimer tous les jours de ma vie ». Jean et Michèle, qui ont fêté leur noces d’or, témoignent à merveille de cette promesse réalisée lors du mariage.

Aujourd’hui, Jean est atteint de la maladie d’Alzheimer. Une maladie dégénérative qui ne se soigne pas. Malgré toute la souffrance, la perte de la mémoire, une perte de la capacité à faire certains gestes, la perte de la parole, Michèle veille à chaque détail du quotidien de son mari. Elle a notamment apposé des écriteaux un peu partout dans l’appartement du couple pour guider Jean.

Un amour sans faille reçu et donné par Jean depuis plus de 50 ans dont témoigne Michèle aux caméras de France 2 : « Ce dont je suis persuadée, en tous les cas, c’est qu’il m’aura aimée. Beaucoup. Beaucoup, beaucoup. On voudra garder en soi tous les trésors d’amour qu’il y a eu avant. Oui, ce serait bien ». Michèle a dû adapter leur quotidien mais elle n’a pas laissé la maladie l’empêcher de vivre et surtout d’aimer son mari dans les moindres détails.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]