Aleteia

Béatification du premier prêtre catholique martyr des États-Unis

Père Stanley Francis Rother (1935-1981)
Partager
Commenter

Assassiné au Guatemala en 1981, le missionnaire américain Stanley Francis Rother a été béatifié le 23 septembre à Oklahoma City.

Le père américain Stanley Rother n’avait que 46 ans quand il a été assassiné le 28 juillet 1981 par les escadrons de la mort au cours du conflit armé au Guatemala opposant différentes guérillas au gouvernement. Curé de la paroisse de Santiago Atitlan, au Guatemala, il était connu pour son engagement en faveur des plus pauvres, mais tout particulièrement des Indiens Tzutuhil, descendants des Mayas auxquels il se consacrait sans compter, malgré toutes les menaces de mort reçues. Il fut l’un des dix prêtres assassinés au Guatemala au cours de cette année-là.

« Stanley Francis Rother, prêtre missionnaire, tué “en haine de la foi” pour son travail d’évangélisation et de promotion humaine en faveur des plus pauvres au Guatemala ». C’est en ces termes que la Congrégation des causes des saints a reconnu le martyre du père Stanley Rother. C’est le premier prêtre catholique martyr des États-Unis. Le corps du père Rother a été transféré aux États-Unis, à Okarche, sa ville natale, où il est inhumé. Mais, à la demande de ses anciens paroissiens de Tzutuhil, son cœur est conservé sous l’autel de l’église où il exerçait son ministère sacerdotal.

Un évangélisateur « héroïque »

Outre ses devoirs pastoraux, le père Aplas, comme le surnommaient les Indiens, a traduit le Nouveau testament en tzutuhil et commencé à célébrer régulièrement la messe dans leur langue. Pour le pape François, sa béatification constitue un appel aux chrétiens à être des témoins « courageux » de l’Évangile, et à persévérer « dans notre engagement pour le bien de la dignité humaine », a-t-il exhorté dimanche, à l’angélus.

Au Guatemala, selon Fides, sur un total de 16 millions d’habitants, 60% d’entre eux se trouvent toujours en situation de pauvreté et plus de 23% en situation de pauvreté extrême. Ce pays reste également l’un des pays les plus inégalitaires au monde.

Partager
Commenter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]