Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 17 avril |
Sainte Kateri Tekakwitha
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Cyclisme : le prochain Tour d’Italie partira de Jérusalem

Giro d'Italia

THOMAS COEX / AFP

Kévin Boucaud-Victoire - publié le 22/09/17

Le Tour d'Italie 2018 démarrera de Jérusalem et pourrait s'achever à Rome.

La rumeur circulait depuis plusieurs semaines. Les organisateurs du Tour d’Italie, la société RCS également propriétaire du quotidien sportif milanais La Gazzeta dello Sport, et la ministre israélienne du Tourisme ont officialisé ce lundi 18 septembre la nouvelle : le Giro 2018 démarrera d’un lieu saint, et pas n’importe lequel : Jérusalem. C’est la première fois qu’un grand tour partira hors d’Europe.

Un tour et deux célébrations

Deux raisons ont motivé ce choix. D’abord, ce parcours s’inscrira dans le cadre des célébrations du 70e anniversaire de la création d’Israël. Ensuite, la société RCS désirait honorer un de ses héros les plus illustres, Gino Bartali, dont la fille était présente lors de l’annonce. Triple vainqueur de l’épreuve (1936, 1937 et 1946), celui-ci était surnommé « Gino le Pieux » en raison de la ferveur de sa foi chrétienne. Il s’agit d’un des rares sportifs honoré du titre de Justes parmi les nations, distinction remise par l’État d’Israël à ceux qui ont mis leur vie en danger pour sauver des juifs durant la Seconde Guerre mondiale. Le cycliste a été reconnu Juste en 2013. Il profitait de ses entraînements pour transporter des messages codés dans le cadre de son vélo, pour le compte d’un réseau d’exfiltration des juifs italiens organisé par le rabbin et l’archevêque de Florence.




Lire aussi :
Le champion de cyclisme Gino Bartali « juste parmi les nations »

Il s’agit de la treizième fois que le Giro partira hors d’Italie. Les patrons de RCS ont choisi Israël pour cette 101e édition, après avoir abandonné l’idée d’un départ depuis le Japon. Trois étapes se dérouleront sur le sol israélien. Cette édition pourrait en plus se clôturer sur un autre lieu saint. Elle pourrait en effet déroger à la tradition de l’arrivée à Milan, siège de La Gazzeta dello Sport, pour finir sur l’esplanade de la basilique Saint-Pierre de Rome. Un trajet qui rappellerait les derniers voyages des apôtres Pierre et Paul, piliers de l’Église. Ce dernier point, dévoilé par la ministre israélienne, n’a été confirmé ni par RCS ni par le Vatican.

Tags:
Sport
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement