Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

Shana Tova ! Les juifs célèbrent le Nouvel An

Rosh Hashanah
AWAD AWAD / ANADOLU AGENCY | AFP
Un homme soufflant dans un chofar, la trompette utilisée notamment pour Rosh Hashanah, le 2 septembre 2013, à Jérusalem.
Partager

La nouvelle année juive commence ce 10 septembre avec la fête de Roch Hachana. L'occasion de se pencher sur un calendrier qui démarre 3761 ans avant notre ère.

Ces 10 et 11 septembre, les juifs vont se souhaiter mutuellement une « shana tova », c’est-à-dire une « bonne année ». Durant ces deux jours, ils célèbreront Roch Hachana, appelée « jour de la sonnerie » ou « du souvenir de la sonnerie » dans la Bible, qui marque le début de leur année 5779. Une fête qui célèbre bien plus qu’un simple changement d’année calendaire.

La Genèse comme origine

Le calendrier hébraïque est un calendrier luni-solaire, composé d’années solaires, de mois lunaires et de semaines de sept jours commençant le dimanche et se terminant par le samedi, jour du shabbat, où le repos est imposé par le troisième commandement (Exode 20, 8). Bien qu’il semble que ce calendrier soit utilisé au moins depuis la déportation à Babylone, ses règles de calculs sont adoptées en 359 de notre ère par le patriarche Hillel II, ancien dirigeant du Sanhédrin. Celui-ci se fonde sur le récit de la création de l’univers et de la Terre dans la Genèse et sur les chiffres donnés tout au long de l’Ancien Testament.

D’après les calculs, la création en six jours se déroule 3761 ans avant la naissance de Jésus-Christ. Chaque mois commence avec la nouvelle Lune, dont la rotation autour de notre planète s’effectue en 29 jours 12 heures 44 minutes et 3 secondes. L’année s’aligne cependant sur l’année solaire. Une année lunaire de douze mois compte 354,36 jours. Afin de rattraper les jours perdus sur l’année solaire de 365 jours, six heures, neufs minutes et dix secondes, certaines années comportent treize mois. Enfin, chaque année démarre par le mois de Tishri, pourtant qualifié de septième mois dans la Bible.

Le début du jugement de Dieu

Roch Hachana est célébrée durant les deux premiers jours de ce mois. Dans la tradition talmudique, loi orale qui complète à l’origine la Torah, elle recouvre une signification particulière. Celle-ci s’appuie sur le Psaume 81, qui énonce : « Sonnez de la trompette à la nouvelle lune, à la pleine lune, pour le jour de notre fête. Car c’est un précepte pour Israël, une ordonnance du Dieu de Jacob » (versets 4 et 5). Le judaïsme rabbinique en fait alors le premier jour du jugement. Roch Hachana marque donc aussi le début d’une période de pénitence qui dure dix jours et s’achève s’achevant à Yom Kippour, fête considérée comme la plus sainte. En application du Psaume 81, le chofar, sorte de trompette fabriquée à partir de corne de bélier utilisé lors de la prise de Jericho dans le livre de Josué, est sonnée afin d’inviter à l’introspection ou à la repentance.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]