Aleteia

Souffrante et contrainte d’annuler sa tournée, Lady Gaga s’en remet à Dieu

Partager
Commenter

La chanteuse Stefani Joanne Angelina Germanotta, alias « Lady G », a diffusé lundi une photo d'elle priant le chapelet.

La chanteuse Lady Gaga a posté une photo d’elle priant le chapelet sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Instagram), accompagnée d’un texte expliquant l’annulation de sa tournée. « J’ai toujours cherché à être honnête concernant mes problèmes de santé. […] Je n’utilise pas le mot “souffrance” pour obtenir de l’attention ou de la pitié. J’utilise ce mot, pas seulement parce que la douleur chronique a changé ma vie, mais aussi parce que ces symptômes m’empêchent de mener une vie normale. Ils m’empêchent aussi de faire ce que j’aime le plus au monde : jouer pour mes fans », explique-t-elle dans son message. L’artiste qui espère « pouvoir continuer à jouer pour [ses fans] ces soixante prochaines années ou plus » s’en remet donc à Dieu pour surmonter sa fibromyalgie, maladie caractérisée par des douleurs diffuses et multiples.

Marie-Madeleine et éloge de l’Eucharistie

Ce n’est pas la première fois que Lady Gaga fait part de sa foi. Celle qui incarne une Marie-Madeleine torturée par ses sentiments dans le clip « Judas » , sorti en 2011, en avait fait état en mai 2016. Sur son compte Facebook, Lady Gaga publie alors pour la fête des mère une photo d’elle, Bible à la main, chapelet dans la poche et médaille autour du cou, son bras droit sur l’épaule d’un prêtre. « Merci père Duffell pour cette magnifique homélie, comme toujours, et un déjeuner au restaurant du paternel. J’ai été tellement émue aujourd’hui quand vous avez dit : “L’Eucharistie n’est pas une récompense pour les parfaits mais la nourriture que Dieu nous donne”. Avec le révérend père John P. Duffell, curé de l’église du Saint-Sacrement à New York », pouvons-nous lire dans le texte qui accompagnait le post. Quelques jours après, en écho à la publication d’un article de Catholic Link sur des célébrités ayant publiquement déclaré leur foi catholique, la chanteuse avait expliqué :

« Marie Madeleine a lavé les pieds du Christ et a été protégée par Lui et aimée de Lui. Une prostituée. Quelqu’un que la société méprise comme si elle et son corps n’étaient qu’une poubelle pour l’homme. Il l’a aimée et ne l’a pas jugée, Il l’a laissé pleurer sur son épaule et s’est laissé laver les pieds par les cheveux d’une catin. Nous ne sommes pas que des “célébrités”, nous sommes des hommes et des pécheurs, des enfants, et nos vies ne sont pas vides de toutes valeurs parce que nous luttons. Nous sommes autant pardonnés que nos voisins, Dieu n’est jamais une mode, quel que soit le croyant. »

Tags:
musique
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]