Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 27 juillet |
Sainte Nathalie et ses compagnons
home iconCulture
line break icon

Une ancienne hymne chrétienne revisitée

J-P Mauro - Publié le 12/09/17

Cette musique aux notes épiques est d'un profond réconfort.

Autrefois, les hymnes étaient exclusivement chantées et n’étaient pas accompagnées d’instruments de musique. Ceux-ci ont été introduits dans un deuxième temps, entre le Xet le XIIe siècles puisque, selon le credo populaire, les anges n’avaient d’autres instruments que leur voix. C’est pourquoi, à l’époque, on estimait que les louanges à Dieu devaient être chantées, et non accompagnées d’instruments musicaux. Si les premières hymnes étaient chantées, c’est aussi parce que les instruments étaient associés à la musique profane. De plus, pendant très longtemps, ceux qui jouaient des instruments étaient considérés de classe inférieure.

« Hos Ephanerothe » est l’une des plus anciennes hymnes chrétiennes. Le texte est tiré de la première lettre de saint Paul Apôtre à Timothée (3,16) :

« Assurément, il est grand, le mystère de notre religion : c’est le Christ, manifesté dans la chair, justifié dans l’Esprit, apparu aux anges, proclamé dans les nations, cru dans le monde, enlevé dans la gloire ! »

Cet enregistrement de « Hos Ephanerothe » a été arrangé par le compositeur polonais Radomir Nowotarski, qui a étudié la musique à l’I.J. Paderewski State Music School à Krosno et la théologie à la Pontifical University of John Paul II à Cracovie, en Pologne. Il compose tant des arrangements pour la musique sacrée que des morceaux instrumentaux épiques.

Les compositions de Radomir Nowotarski sont généralement instrumentales. Même si on entend la présence de voix dans ses titres, il les utilise essentiellement pour harmoniser les instruments et non pour mettre en relief les paroles du texte. Radomir est intimement convaincu que « la musique et la spiritualité sont inextricablement liées ». Il utilise ses compétences en tant que compositeur ainsi que ses connaissances en théologie pour créer de la musique sacrée qui « reflète ce qui est éternel et divin. »

Tags:
Musique
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
2
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en œuvre du pass sanitaire dans les lieux de cul...
3
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
4
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
5
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes, tout le monde en parle, mais qui l’a ...
6
Lauriane Vofo Kana
Hugo, 17 ans, l’organiste épatant de TikTok
7
LATIN MASS
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : les réactions se multiplient
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement