Aleteia

Petit guide de survie du catho en milieu étudiant

P.RAZZO/CIRIC
Le patronage du Bon Conseil fête la fin du Bac sur la pelouse de l'avenue de Breteuil, sans alcool mais avec de la limonade bleue, à Paris, le 22 juin 2011.
Partager
Commenter

Se comporter en chrétien dans un milieu étudiant est souvent l’occasion d’un vrai combat spirituel. Quelques conseils pour avancer sereinement.

Savoir s’entourer

Il ne s’agit pas de faire de l’entre soi, mais de développer de belles amitiés avec ceux qui pourront nous tirer vers le haut. La prière commune, les valeurs partagées, doivent nous fortifier afin de nous permettre de devenir missionnaires autour de nous, partout où nous sommes.

Savoir dire non

Une soirée au thème un peu trop olé-olé, une proposition ambigüe ? Il faut savoir éviter les dangers, sans tomber dans la paranoïa. On peut très bien avoir une vie bien remplie tout en refusant certaines invitations par prudence. On a toujours un mémoire à terminer ou un stage à trouver…

Les groupes d’étudiants

Et Dieu créa les aumôneries étudiantes… Où que l’on soit, on trouvera toujours un groupe de formation, de prière, d’adoration, d’évangélisation, au sein duquel on pourra se ressourcer, rencontrer un prêtre, recevoir les sacrements. Ces rendez-vous hebdomadaires peuvent rapidement devenir un pilier indispensable de la semaine !

Les foyers

Il existe de nombreux foyers étudiants catholiques tenus par une communauté ou confiés à une paroisse. On y trouve un soutien tant humain que spirituel, on peut y forger de belles amitiés, et profiter de la messe quotidienne et de la présence réelle s’il y a une chapelle. Le combo gagnant de l’étudiant catho.

Les vacances spirituelles

Profiter des vacances pour se ressourcer le corps et l’âme ! Scoutisme, forum à Paray-le-Monial, JMJ, route de Saint-Jacques, pèlerinage national à Lourdes, autant d’occasions de rencontrer le Christ à travers son prochain partout où l’on va ! Et pendant l’année, une récollection à Évron, le pèlerinage de Chartres, ou une retraite dans un monastère…

La lecture

Il est bon de lire, entre deux thrillers et un traité de physique nucléaire, un livre spirituel que l’on aura choisi seul ou sur les conseils de son père spi. Vie de saint, traité de théologie ou commentaire des Évangiles, chacun trouvera ce dont il a besoin pour former son âme, comme les études forment nos esprits. La lecture de la Bible est tout aussi salutaire puisqu’elle nous rend particulièrement disponible à la parole de Dieu.

La vie de prière

Enfin, la clé de voûte d’une vie chrétienne accomplie, c’est la prière régulière. Se tourner vers Dieu dans le silence quelques instants chaque jour, assister à la Sainte Messe, réciter une dizaine de chapelets, prendre un créneau d’adoration hebdomadaire : qu’importe le flacon pourvu qu’on ait la grâce !

Tags:
étude
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]