Aleteia

Au Brésil, un prêtre bénit au vaporisateur

Partager
Commenter

La technique toute personnelle de ce prêtre pour bénir les fidèles fait le bonheur des internautes du monde entier.

Début août, au Brésil, la page Facebook « Diário de um Colono »  a diffusé la vidéo d’un prêtre qui utilise une méthode bien singulière pour bénir ses fidèles. Au goupillon, celui-ci préfère le vaporisateur agricole. Sur la vidéo, l’homme d’église s’avance au milieu d’une assemblée chantante. Vaporisateur en bandoulière, il active une pompe d’eau bénite contenue dans un bidon et spray en main, il propulse en continu de fines gouttelettes sur les fidèles.

La date exacte de la vidéo, la paroisse et l’identité du prêtre ne sont pas connues. Le spectateur peut néanmoins apprécier l’efficacité de la méthode. Et sur les réseaux sociaux, les internautes saluent l’initiative. Les aspersions dominicales remontent au VIIIème siècle. Au départ, c’était une pratique développée par les monastères. Au IXème siècle, Hincmar de Reims codifie la cérémonie monastique pour les églises “séculières”. La bénédiction dominicale renvoie à celle de Pâque, dimanche qui domine tous les autres dimanches de l’année. Lors de celle-ci, les fidèles déjà baptisés sont aspergés d’eau en souvenir de leur propre baptême.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]