Aleteia

Caravage : toucher les plaies du Christ

Domaine public
"L'incrédulité de saint Thomas" est un tableau peint par l'artiste baroque italien Caravage, vers 1601-1602. Il est conservé dans la galerie du palais de Sanssouci, à Potsdam, en Allemagne.
Partager
Commenter

Découvrez un chef-d’œuvre qui a changé l’histoire de la peinture.

Un frisson. C’est ce que ressentent, éberlués, les curieux qui découvrent ce chef-d’œuvre de Caravage au moment de sa création, vers 1601-1602.

Dans ce diaporama, nous vous donnons à voir les détails de L’incrédulité de saint Thomas, représentation de l’épisode bien connu des Évangiles (Jn 20, 19-31) au cours duquel Thomas a besoin de toucher de son doigt les plaies de Jésus pour croire à sa Résurrection.

Considéré comme le « premier réalisateur » de l’histoire, bien avant l’invention des caméras cinématographiques, le maître italien Michelangelo Merisi da Caravaggio (1571-1610), dit Caravage, y concentre la lumière sur le côté du Christ ressuscité, percé par la lance sur la Croix.

Ce tableau spectaculaire de Caravage eut une influence majeure dans l’histoire de la peinture. Il s’en fit de nombreuses copies à travers l’Europe. Il est désormais exposé au château de Sanssouci, à Potsdam, en Allemagne.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour lancer le diaporama :

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]