Aleteia

Terrorisme : Mgr Parolin estime que le Vatican est suffisamment sécurisé

© YouTube/INSide
Partager
Commenter

Le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d'État du Saint-Siège, a récemment affirmé que la sécurité du Vatican est déjà à un niveau élevé, en référence à une vidéo l'État islamique (EI) qui cible explicitement le pape François.

Transmise par la chaîne pro-EI Telegram, cette vidéo affirme que l’Italie sera la prochaine victime de l’organisation terroriste. « Évidemment, on ne peut s’empêcher de s’inquiéter » a reconnu le « numéro 2 » du Vatican, qui déplore une « une haine insensée ».

Il refuse néanmoins de céder à la panique. Dans des propos rapportés par Radio Vatican en marge d’un déplacement à Rimini (Italie), le « numéro 2 » du Saint-Siège précise que si la situation est préoccupante, « au Vatican il n’y a pas de mesures supplémentaires : autant que je sache, on poursuit le même niveau d’attention et de sécurité de ces temps-ci ».

Les propos de Mgr Parolin font écho à ceux de Christophe Graf, commandant de la Garde suisse pontificale, qui a expliqué ce 19 août :  « Ce n’est peut-être qu’une question de temps avant qu’un tel attentat se produise à Rome. Mais nous y sommes préparés. »

Ce n’est pas la  première fois que le souverain pontife est ciblé par Daech. En novembre 2015, quelques jours après les attentats de Paris, le FBI avertissait le Saint-Siège que l’EI en avait fait une cible.

Depuis les attentats qui ont ensanglanté la Catalogne, le 15 août dernier, la sécurité du Vatican a été considérablement renforcée, avec une plus forte présence policière et militaire et des contrôles plus fréquents. Le cardinal Parolin estime également qu’il faut « vaincre la haine » des terroristes « par le bien », rapporte L’Osservatore Romano du 28-29 août 2017.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]