Aleteia

Les incroyables catacombes des Capucins à Palerme

Partager
Commenter

Ces catacombes sont la dernière demeure d’environ 2000 fidèles.

Les catacombes des Capucins de Palerme abritent la dépouille d’environ 2000 croyants, dont certaines sont mieux conservées que d’autres. Elles reposent dans les couloirs souterrains d’un couvent de l’Ordre des frères mineurs Capucins datant du XVIe siècle.

Selon la tradition, la première personne à avoir été enterrée dans ces catacombes serait le frère franciscain Silvestro de Gubbio, en 1599. Bien qu’à l’origine cet endroit ne devait abriter que les corps des frères mourant au couvent, les Palermitains, proches de la communauté franciscaine, demandèrent peu à peu aux frères d’accueillir les corps de leurs proches afin qu’ils reposent en un lieu sacré.

C’est ainsi qu’au fil du temps, ces catacombes n’abritèrent plus uniquement les dépouilles des frères ou des prêtres décédés, mais également celles de leur voisinage.

Les corps n’étaient pas enterrés, mais embaumés avec grand soin pour être conservés dans les catacombes. Le procédé, qui impliquait une déshydratation des corps ainsi qu’une application de vinaigre pour une meilleure conservation, n’était ni nouveau ni particulièrement rare. En effet, c’était un usage assez courant en Italie, du moins jusqu’au XIXe siècle.

Aujourd’hui, les catacombes des Capucins de Palerme sont divisées en plusieurs sections : les prêtres, les travailleurs, les enfants et les personnes âgées.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]