Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Pourquoi les églises ont-elles des dômes ?

CHURCH DOME
Shutterstock
Partager

Cette composante architecturale n'a été utilisée que pour les bâtiments sacrés pendant presque toute l'histoire de l'humanité.

Il est parfois facile d’associer les dômes à des bâtiments civils. Cependant, avant le XVIIIe siècle, les dômes étaient exclusivement réservés à l’architecture des édifices sacrés. Des personnes de différentes religions (y compris les païens de Rome, les chrétiens, les hindous et les musulmans) utilisaient alors le dôme pour exprimer un symbolisme spirituel similaire.

L’un des dômes le plus ancien et le mieux préservé est celui du Panthéon à Rome. Datant du IIe siècle, il constitue le modèle de tous ceux construits postérieurement. À l’origine, comme son nom l’indique, le bâtiment était un temple romain dédié à tous les dieux.

PANTHEON
Shutterstock

Ce dôme unique aurait représenté les cieux, rappelant les divinités célestes aux fidèles. Dans d’autres cultures, les dômes représentaient des concepts similaires dans la mesure où les croyants pensaient que les dieux habitaient dans les cieux.

Lorsque la chrétienté a été officiellement reconnue au sein de l’Empire romain, elle a été naturellement adoptée par de nombreux temples, qui se sont transformés en églises chrétiennes. Le Panthéon a été christianisé, devenant la Santa Maria ad Martyre, un lieu pour adorer la Sainte-Trinité.

Les dômes représentaient encore les cieux et étaient utilisés pour rappeler aux chrétiens la beauté et la grandeur du Christ. Les artistes peignaient souvent des images ou symboles divins, tels que les anges, l’Esprit-Saint et les saints.

BASILICA CATHEDRAL IMMACULATE CONCEPTION
Shutterstock

Le dôme de la trinité de la basilique de l’Immaculée Conception à Washington D.C. sera bientôt achevé et constitue un modèle moderne du symbolisme souvent utilisé pour les dômes chrétiens de l’ancien temps.

Lorsqu’il a dû créer un dôme pour le sommet de la basilique Saint-Pierre, Michel-Ange aurait dit : « Je pourrais en construire un plus grand, mais plus beau que celui du Panthéon ». Ce dôme, composé de principes classiques d’architecture, est dès lors devenu le modèle de nombreux dômes dans le monde entier.

Les dômes des églises catholiques invitent les pèlerins à lever les yeux et se souvenir que leurs vies ne doivent pas être portées vers les profondeurs, mais vers les hauteurs, en direction des cieux.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]