Aleteia

Quand commence l’Avent en 2017 ?

© Shutterstock
Partager
Commenter

L’attente avant Noël est toujours une période intense. Pour mettre à profit cette impatience à célébrer la naissance du Christ, l’année liturgique débute par l’Avent, quatre semaines de préparation à fêter Noël.

La période de l’Avent, dans la liturgie catholique, désigne la période où l’on attend la naissance du Christ, que l’on fête à Noël. Elle débute le quatrième dimanche avant le 25 décembre. En 2017, Noël est célébré un lundi. Le premier dimanche de l’Avent tombe donc le 3 décembre 2017. Puisque l’Avent cette année dure 22 jours, la 4ème semaine de l’Avent ne durera, elle, qu’une seule journée.

Avant de faire mémoire de la naissance du Christ, l’Eglise se prépare. L’Avent est donc un temps marqué par la symbolique de l’attente et du désir, à l’image de Marie, la femme qui attend la naissance de Jésus.

L’Avent est le début de l’année liturgique

L’année liturgique permet aux chrétiens de revivre l’ensemble de la vie du Christ. Il est donc logique de faire démarrer l’année avec ce temps d’attente et de préparation de la naissance du Christ. Elle débute le quatrième dimanche avant Noël et se termine le 24 décembre.

L’Eglise a commencé à célébrer l’Avent à partir du Vè siècle, lorsque l’évêque de Tours ordonna qu’à partir de la Saint Martin, le 11 novembre, on observe trois jours de jeûne par semaine jusqu’à Noël. Le même rite liturgique est suivi pendant le Carême. Aussi a-t-on nommé l’Avent pendant un temps le carême de Saint Martin, ce qui explique la couleur liturgique violet du temps de l’Avent. Les églises utilisant le calendrier grégorien ont ensuite limité l’Avent aux quatre semaines avant le 25 décembre.

Un temps de joie pour attendre la naissance de Jésus Christ

Une naissance, c’est toujours une attente joyeuse et pleine d’espérance ! Aussi, même si ce temps de préparation incite à faire pénitence, il est aussi un temps de joie. C’est d’ailleurs pour cela que le troisième dimanche, appelé le dimanche de Gaudete, les textes liturgiques, quelles que soient les années, nous incitent à la joie et les vêtements liturgiques peuvent être roses. La tradition des couronnes de l’Avent reprend d’ailleurs ce principe, en particulier au Canada où dans les quatre bougies qui symbolisent les dimanches de l’Avent, l’une d’elle est rose pour évoquer la joie de l’achèvement de l’attente.

Traditions de l’Avent

L’Avent est aussi le temps de l’enfance, ce qui a fait naître de nombreuses traditions. Hormis cette fameuse couronne faite de branches de sapin et ornée de bougies, le calendrier de l’Avent a aussi été mis en place pour contenir l’impatience des enfants. En ouvrant chaque jour une des 24 fenêtres, on découvrait une image incitant à faire une bonne action. Aujourd’hui, elles cachent le plus souvent des chocolats ou des bonbons. Quant à Saint Nicolas, si attentif aux enfants, il est fêté le 6 décembre, et régale les petits de pain d’épices et autres gourmandises…

 

 

Partager
Commenter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]