Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Une cathédrale imposante voit le jour en Caroline du Nord

HOLY NAME OF JESUS CATHEDRAL
Partager

Raleigh, capitale de Caroline du Nord, a inauguré il y a quelques jours sa première cathédrale. Un événement pour les catholiques de l'État.

Près de 2 000 personnes ont assisté ce dimanche 30 juillet à la première messe de la nouvelle cathédrale de Raleigh, capitale de Caroline du Nord. Des célébrations dirigées par l’ancien chef du diocèse, l’évêque Michael Burbridge. « C’était l’une des messes les plus glorieuses que je n’ai jamais célébrées », a-t-il déclaré à la fin à la chaîne de télévision WNCN, basée dans l’État. Quelques jours auparavant, le mercredi 26 juillet, le bâtiment qui a coûté près de 46 millions de dollars était inauguré. Un grand moment pour les fidèles de cette ville.

Cette cathédrale située dans l’ouest de la ville et qui couvre 54 comtés du centre et de l’est de la Caroline du Nord a mis plusieurs années à voir le jour. Il s’agit de la première à voir le jour dans le sud-est des États-Unis depuis celle de Richmond en Virginie. Elle est implantée sur le terrain de l’ancienne chapelle catholique, devenue par la suite orphelinat, qui a été érigée par le père Thomas Price, premier Carolinien du Nord ordonné prêtre dans les années 1890. Cette cathédrale était devenue indispensable, car le nombre de catholiques de cette ville, dotée du meilleur taux de croissance démographique des États-Unis, est en forte progression depuis des années.

Un événement que semblait attendre depuis un moment les catholiques de la région. Pour Taylor, qui a toujours vécu en Caroline du Nord, il s’agit de quelque chose d’ « incroyable ». « C’est un joyeux jour historique dans la vie de l’église, dans la vie du diocèse de Raleigh » a déclaré Mgr Burbridge à Wral-TV. Il ne profitera cependant pas longtemps de l’événement, puisqu’il a été nommé à l’automne dernier évêque dans le nord de la Virginie. Il n’est revenu que pour voir la réalisation de ce projet. Il sera remplacé le mois prochain par Luis Zamara, qui deviendra en août prochain le sixième évêque de Raleigh.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]