Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

Deux œuvres du peintre Raphaël authentifiées au Vatican 

© Wikimedia
Chambre de Constantin au Vatican.
Partager

Ces deux peintures ont longtemps été attribuées aux élèves du célèbre peintre italien. 

Voilà près de 500 ans que deux œuvres de Raphaël, maître de la renaissance italienne, se trouvent au Vatican dans l’indifférence générale. L’origine de ces deux peintures a longtemps été attribuée à ses élèves. Mais dans le cadre d’une restauration, en mars dernier, de la chambre de Constantin destinée, à l’époque, aux réceptions et aux cérémonies officielle (musée du Vatican), des experts ont affirmé que ces deux tableaux avaient bel et bien été réalisés de la main du maître. 

Chargé par le pape Jules II de décorer les quatre chambres du Vatican, Raphaël est mort en 1520 avant d’avoir pu achever la dernière des quatre pièces, la chambre de Constantin. Ses élèves ont donc eu la responsabilité d’en terminer l’ornement. Les experts ne s’y sont jamais beaucoup intéressés, préférant les trois autres chambres, décorées par Raphaël lui même.

© Wikimedia
Chambre de Constantin au Vatican.

D’après l’historien de l’art Arnold Nesselrath, c’est au cours de la restauration récente de la chambre que ces deux fresques ont commencé à attirer l’attention des experts. D’une exécution bien plus fine et talentueuse, ces deux peintures se distinguent clairement du reste de la composition. 

Vêtue d’une robe bleue et assise à gauche du portrait du pape Clément Ier, la première figure représente l’Amitié. Une balance entre les mains, la deuxième figure incarne la Justice. Elle se tient tout près de l’Empereur Constantin recevant une vision divine : l’annonce de sa victoire éclatante contre son ennemi Maxence lors de la bataille du pont Milvius en 312.