Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 19 mai |
Pentecôte
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Cette sainte qui porte ses seins sur un plateau

Sainte-Agathe-Zurbaran.jpg

Domaine public

Sainte Agathe par Zurbaran

Caroline Becker - Isabelle Cousturié ✝ - publié le 28/07/17 - mis à jour le 02/02/24

Comment identifier un saint que l'on rencontre au détour d'une rue, d'un musée, d'une église, sous la forme d'une statue ou d'une peinture ? Aleteia vous donne les clés pour reconnaître les symboles de chaque personnage et devenir ainsi incollable. Découvrez sainte Agathe, fêtée le 5 février.

Sainte Agathe était une jeune aristocrate de Sicile, en Italie, réputée pour sa grande beauté. Après son refus d’épouser le proconsul romain Quintien, tombé fou amoureux d’elle, elle finit en prison. Elle a été torturée à l’âge de 13 ans. Attachée à une colonne la tête en bas, on lui arracha les seins avec des tenailles. Elle fut renvoyée en prison avec l’ordre aux gardes de ne pas la nourrir, ni de soigner ses blessures. Mais le soir, saint Pierre est apparu dans sa prison, et elle fut guérie miraculeusement de ses blessures. Sainte Agathe est très souvent représentée comme une jeune fille noble, portant sur un plat ses deux seins arrachés et tenant, parfois, une tenaille. Beaucoup d’artistes ont également représenté l’instant de son martyre, au moment où elle se fait arracher les seins. Elle est, parfois, représentée comme sainte protectrice contre le feu, avec une torche ou un voile avec lequel elle cherche à éteindre le feu.

Francisco_de_Zurbaran_031-1.jpg

Originaire de Catane (Italie), Agathe souhaite consacrer sa vie au Christ et rester vierge. Le préfet romain de Sicile, attiré par elle, cherche cependant à la séduire. Elle résiste mais pour se venger, le préfet l’envoie dans un lupanar, au milieu des prostituées. Par chance, elle réussit à rester vierge. Elle finit par être torturée : attachée sur une colonne, la tête en bas, on lui arrache les deux seins avec une tenaille. La nuit qui suit, saint Pierre lui rend visite dans sa prison et la guérit. Elle finit par être trainée sur des charbons ardents jusqu’à ce que mort s’ensuive. Protectrice de la Sicile, elle est implorée contre les éruptions volcaniques, la foudre et les incendies. Dans de nombreux pays d’Europe, on la vénère comme sainte ignifuge. C’est également la patronne des nourrices et des fondeurs de cloches.

Tags:
ArtsSaints
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-2.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement