Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 26 février |
Saint Nestor de Pamphylie
home iconActualités
line break icon

Hommage au père Hamel : Mgr Lebrun appelle les chrétiens à passer « de l’ombre à la lumière »

Dominique Lebrun

CHARLY TRIBALLEAU / POOL / AFP

Kévin Boucaud-Victoire - Publié le 26/07/17

L'archevêque du diocèse de Rouen a profité de son discours pendant l'inauguration de la stèle dédiée au père Hamel pour encourager les chrétiens à pratiquer « la fraternité, sans exclusion ».

« Au fil de l’année, j’ai vu une succession d’ombres et de lumières » a expliqué Monseigneur Dominique Lebrun devant la « stèle républicaine pour la paix et la fraternité, à la mémoire du père Jacques Hamel ». L’archevêque du diocèse de Rouen a en effet profité de l’hommage rendu au défunt prêtre après sa messe célébrée dans l’église de Saint-Étienne-du-Rouvray, à 9 heures, pour interpeler les chrétiens sur la nécessité de ne pas tenir « la lumière pour acquise », ni de « penser être la lumière » ou de « juger et condamner les autres aux ténèbres », mais de pratiquer « la fraternité, sans exclusion ».

Pour Mgr Lebrun, l’œuvre inaugurée avec le président Macron et signée par Marie-Laure Bourgeois et Vincent Bécheau, couple d’artistes basés en Dordogne, « porte des figures qui semblent être un peu dans l’ombre. Elles semblent chercher la lumière ». Car, « La vie personnelle comme la vie commune est jalonnée par ces passages, de l’ombre à la lumière ». Évoquant Jérusalem, New York, Djakarta, Kinshasa, Alger, Rio de Janeiro, la Libye ou Rouen, par-delà le cas de Saint-Étienne-du-Rouvray, il a souligné qu’il n’existait aucune « ville sans ombres ni… lumières ». L’archevêque a alors encouragé les fidèles à passer « de l’ombre à la lumière, de l’ombre à la mort, à la lumière de la vie », comme le père Hamel.

Ombre et lumière

Car ombre et lumière se succèdent tout au long de l’existence : « L’ombre de la disparition et de la tristesse, la lumière d’une présence jamais aussi forte ; l’ombre des regrets et des inquiétudes, la lumière de l’affection qui fait vivre ; l’ombre du souvenir tenace de la violence, la lumière des amitiés consolantes ; l’ombre des soupçons et accusations, la lumière du pardon recherché ; l’ombre d’interrogations demeurant sans réponse, la lumière de la foi ». Mais, pour le prélat, « des attentats, hier, la profanation de tombe ou de lieux de culte, aujourd’hui encore, même accomplie par des adolescents, sont une ombre » pour notre société « qui ne sait plus où elle va après la mort, et se croit libre de faire tout ce que chaque individu souhaiterait » et qui « met de côté des ressources spirituelles en chargeant la loi d’établir la morale alors que celle-ci, la loi, ne peut qu’être qu’une aide et que la morale, elle vient du profond de notre humanité ».

À l’opposé de cette ombre, l’archevêque perçoit de la lumière avec « l’aide au développement, le secours des migrants, l’appui aux États du Moyen-Orient qui redonne espoir aux chrétiens de pouvoir rester chez eux, comme dans la plaine de Ninive ». Mgr Lebrun a tenu à saluer « l’entrée dans Mossoul » ce mardi 25 juillet, « du Patriarche chaldéen accompagné de trois évêques et d’un prélat français. » Il a alors rappelé que « la fraternité n’est pas une option » pour les chrétiens, qui portent une « responsabilité immense » dans la commune. De ce point de vue, l’archevêque estime que le père Hamel est un exemple. Il a conclu en relevant que celui-ci « semble regarder » l’article 18 de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, inscrite sur la stèle, qui stipule : « Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ». Une des raisons pour lesquelles « la communauté catholique est aujourd’hui fière de l’exemple donné par le père Jacques Hamel, frère, oncle, citoyen et chrétien, prêtre catholique ».


EMMANUEL MACRON

Lire aussi :
Emmanuel Macron rend hommage au père Hamel et à l’Église




Lire aussi :
Anniversaire de l’assassinat du père Jacques Hamel : notre sélection d’articles

Tags:
Père Jaques Hamel
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
La rédaction d'Aleteia
Le pape François accepte la renonciation du cardinal Sarah
2
ANMOL RODRIGUEZ
Ewa Rejman
Défigurée à l’acide, mannequin, Anmol livre une fabuleuse l...
3
Les moines bénédictins
Père Christian Venard
Une nouvelle abbaye bénédictine en France !
4
NEWBORN,
Mathilde de Robien
Dix prénoms originaux dérivés de Joseph
5
ANGELS
Marzena Devoud
Comment les anges communiquent-ils entre eux ?
6
Domitille Farret d'Astiès
Témoignages : heureux comme un scout !
7
Jeanne Larghero
La liberté de ne pas croire, un droit de l’homme ou un non-sens ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement