Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 02 août |
Saint Pierre-Julien Eymard
home iconActualités
line break icon

La visite du Pape en Inde repoussée à 2018

Pope Francis

GABRIEL BOUYS / AFP

Kévin Boucaud-Victoire - Publié le 20/07/17

Annoncée en fin d’année dernière, la venue du souverain pontife sur le sous-continent pourrait être retardée à l’année prochaine pour des raisons d’agenda.

Annoncé comme « presque certain » pour 2017 par le pape François dans l’avion de retour de Suède le 1er novembre 2016, le voyage du souverain pontife en Inde et au Bangladesh ne devrait avoir lieu qu’en 2018. C’est ce qu’a affirmé un haut responsable du clergé indien, qui souhaite garder l’anonymat, à l’AFP. Ce report serait dû à des raisons d’agenda, notamment électoral, du Premier ministre indien, le nationaliste hindou Narendra Modi, qui rendrait « peu probable » la visite. « Cela prend une année pour préparer la visite du Pape et il ne reste pas assez de temps. Il n’y a eu aucune clarté sur le calendrier », a expliqué la source à l’agence.

Ce report n’est pas tout à fait une surprise, comme le rappelle le site suisse cath.ch. Le 18 février dernier, Mgr Theodore Mascarenhas, secrétaire général de la Conférence des évêques indiens, s’inquiétait que le gouvernement de son pays n’ait pas encore fait parvenir d’invitation officielle au Pape. Le 13 juin dernier, le cardinal de Bombay Oswald Gracias déclarait à l’hebdomadaire National Catholic Reporter : « Nous devons trouver le bon moment pour pouvoir donner au Saint-Père le respect et l’importance qui lui sont dus ». Le cardinal évoquait alors la « situation assez difficile » en raison du planning chargé de Narendra Modi. Le 13 juillet, le site Matters India, relayant des propos de Mgr Mascarenhas, évoquait un éventuel report un voyage du souverain pontife. Ce déplacement est très attendu par les 28 millions de chrétiens indiens, qui représentent 2,3% de la population, soit la troisième communauté religieuse après les hindouistes et les musulmans. Le dernier pape a s’y être rendu est Jean Paul II, en 1986, puis en 1999. Les Indiens attendent donc depuis 18 ans la visite d’un évêque de Rome. Une éternité pour certains.


INDIEN GIOVANNI DEEPAK ANAGLIA

Lire aussi :
Un enfant indien a vu sa vie bouleversée par Mère Teresa

Tags:
indePape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Lauriane Vofo Kana
Un livre pour garder l’espérance en temps de covid se hisse...
2
C8 Messe 15 août
La rédaction d'Aleteia
La diffusion de la messe du 15 août sur C8 fait réagir
3
HIDILYN DIAZ
La rédaction d'Aleteia
Jeux Olympiques : la médaille miraculeuse sur le podium !
4
Jeanne et Jean Bodet - Bébé Cotignac
Lauriane Vofo Kana
Meurtris par quatre fausses couches, ils accueillent leur « bébé ...
5
Louis Manaranche
« Traditionis Custodes » : un appel à l’unification liturgique
6
MESSE-TRIDENTINE
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : « L’occasion d’un rapprochement en v...
7
WEB2-SAINTE MARTHE-TARASQUE-CC
Anne Bernet
La Tarasque vaincue par sainte Marthe à Tarascon a-t-elle existé ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement